AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CAMELBA; ça fait camel qui met bas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Danseur débutant de macarena.

MA PETITE VIE
Ma petite vie
Aux Bahamas depuis: mars 2012.
Statut civil: célibataire.
Lieu de résidence: dans l'appart où les trois plus tarés sont réunis.
PROFIL✿ Inscrit le : 26/10/2013
✿ Messages : 223
✿ Age : 31

MessageSujet: CAMELBA; ça fait camel qui met bas.    Jeu 26 Juin - 22:45

Cameron & Melba
ça fait camel qui met bas.


   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

   
Date du RP: 27.06.2014
   Lieu précis du RP: chambre de cameron.
   Moment approximatif de la journée: matin.
   Autres informations: Facultatif, à rajouter si vous en ressentez le besoin ou l'envie


Dernière édition par B. Melba Oxburry le Jeu 26 Juin - 22:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Danseur débutant de macarena.

MA PETITE VIE
Ma petite vie
Aux Bahamas depuis: mars 2012.
Statut civil: célibataire.
Lieu de résidence: dans l'appart où les trois plus tarés sont réunis.
PROFIL✿ Inscrit le : 26/10/2013
✿ Messages : 223
✿ Age : 31

MessageSujet: Re: CAMELBA; ça fait camel qui met bas.    Jeu 26 Juin - 22:47



Camelba

Ca fait camel qui met bas.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Cela faisait déjà quelques semaines que Melba avait rompu avec Shane, cependant, même si elle voulait montrer le contraire auprès des gens, il lui manquait terriblement. Malgré le fait que les derniers instants n’étaient pas joyeux sachant qu’il était devenu quelqu’un qu’elle n’appréciait pas, l’histoire en elle-même était belle. Mais ce qui manquait le plus à Melba, c’était l’affection qu’il lui portait, et pour ça, elle avait la solution remède. Elle se dirigeait vers son meilleur ami, j’ai nommé Cameron. Elle grimpa sur son lit et fit un câlin à son nounours préféré tout en l’embrassant bien baveusement sur la joue. C’était comme ça avec lui, ils pouvaient se comporter comme un vrai couple tout en étant complètement dénué de tout sentiment autrement qu’amicaux l’un envers l’autre, ce qui expliquait qu’elle aille sans complexe en shorty et t-shirt dans son lit. Elle sourit, toujours à califourchon sur lui, et dit « je t’aime, tu sais ça ? ». Tandis qu’elle allait encore le bisouiller, Yoshi, ne supportant pas de voir ses deux maîtres s’amuser sans lui vint les déranger, tout content de participer à ce moment-câlin. Elle s’allongea à côté de lui, sur le dos, et tout en regardant le plafond, elle se mit à penser tout haut : « toi au moins je sais que tu ne vas pas devenir imbu de ta personne et me larguer comme une merde. », avant de sentir une vague de mélancolie la submerger ; parce qu’après tout, il avait beau l’avoir laissée comme ça, c’était de Shane dont elle parlait, celui dont elle était gaga, même si elle voulait laisser croire que ce n’était pas vraiment le cas et jouer la meuf détachée pour se donner une contenance, comme elle le faisait la plupart du temps, et surtout comme elle s’en servait de mécanisme de défense, notamment lorsque son fiancé était décédé. Depuis toujours, la carapace de Melba lui avait servi pour rejeter les autres, mais lorsque les rares personnes qui l’avait percée et traversée la quittaient, alors elle n’était plus grand-chose, comme en ce moment même tandis qu’elle était allongée dans le lit de son meilleur-ami de toujours, son Cameron adoré. Ainsi que son chien, mais il fallait dire que lui n’avait jamais vraiment eu du mal à percer sa carapace sachant que dès lorsqu’elle l’avait vu elle avait poussé un cri pouvant percer les vitres de l’animalerie, joie qui était visiblement partagée par l’animal puisque celui-ci s’était mis à remuer joyeusement la queue et vouloir jouer avec elle. Melba était persuadée d’avoir même vu un sourire se dessiner sur son visage, sauf que tout le monde s’efforçait de lui faire croire qu’elle avait rêvé, et que les chiens ne sourient pas et ce malgré les vidéos trop mignonnes de Youtube dont elle s’était servi pour appuyer ses arguments.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Canard hors de l'eau.

MA PETITE VIE
Ma petite vie
Aux Bahamas depuis: Juin 2012
Statut civil: Célibataire
Lieu de résidence: Dans un appartement de cinglés à Bay Street
PROFIL✿ Inscrit le : 26/06/2014
✿ Messages : 55
✿ Age : 35

MessageSujet: Re: CAMELBA; ça fait camel qui met bas.    Ven 27 Juin - 13:31


Melba & Cameron
Ça fait camel qui met bas

   
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] « Ouais, moi aussi je m’aime. » fut la réponse que je fis à ma meilleure amie, les yeux encore remplis de sommeil. Je n’avais même pas eu besoin de réfléchir pour deviner que c’était elle, je le savais, tout naturellement. Pourquoi ? Parce que premièrement, elle était une des seules à grimper à califourchon sur moi ainsi à une heure aussi matinale, et surtout habillée. Deuxièmement, rare étaient les personnes qui me disaient « je t’aime » le matin, lorsque l’alcool avait cessé de faire son effet. Par contre, je ne m’en montrais pas gêné, pas du tout. C’était comme ça que ça marchait entre Melba et moi, j’avais pris l’habitude, et puis, ça me plaisait d’avoir un peu d’affection amicale de temps en temps. De ce fait, je n’allais certainement pas la repousser. Ça ferait un moment mignon à deux, ou plutôt… à trois, puisque quelques instants après, quatre petites pattes vinrent de poser sur le matelas, me faisant comprendre que Yoshi venait tout juste de se taper l’incruste. J’esquissai alors un petit sourire lorsque je confirmai ma supposition en ouvrant doucement les yeux, choisissant de le faire pile au moment où Melba ajouta quelque chose qui me fit exactement savoir pourquoi elle venait dans mon lit à une heure pareille, de cette façon. Toutefois, je ne le soulevai pas das l’immédiat, jugeant préférable de lui répondre sur un ton légèrement moqueur : « Bien sûr que non. Je te l’ai dit mille fois Melba : On va se marier, avoir plein de bébés et échanger nos dentiers. » Sauf peut-être pour la partie des dentiers, cette phrase sonnait totalement faux; Melba était comme ma sœur, même si nos agissements pouvaient parfois laisser place à des questionnements étranges. Personnellement, je m’en moquais; j’aimais avoir de l’affection, des câlins et en donner, je n’allais certainement pas me plaindre si je pouvais en avoir sans faire d’effort ou sans faire de petit déjeuner obligatoirement le lendemain matin. Enfin, je n’allais certainement pas laisser Melba comme ça, sans rien faire. Je me redressai donc dans le lit, puis je passai un bras autour de ses épaules en lui disant : « T’as encore un coup de blues toi, je me trompe ? » Même si je n’étais pas entré dans les détails avec elle concernant sa récente rupture, ne connaissant même pas son ex-petit ami, ou du moins, pas vraiment, je savais que cette séparation ne l’avait certainement pas laissée heureuse, et elle s’en sentait encore mal. Comment je le savais ? Simplement parce qu’elle me l’avait dit limite clairement en arrivant dans ma chambre, et en tant que meilleur ami, je me devais d’être là pour elle, et je n’avais pas besoin de me forcer de quelconque façon pour le faire, puisque j’aimais Melba, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Danseur débutant de macarena.

MA PETITE VIE
Ma petite vie
Aux Bahamas depuis: mars 2012.
Statut civil: célibataire.
Lieu de résidence: dans l'appart où les trois plus tarés sont réunis.
PROFIL✿ Inscrit le : 26/10/2013
✿ Messages : 223
✿ Age : 31

MessageSujet: Re: CAMELBA; ça fait camel qui met bas.    Mer 2 Juil - 16:10



Camelba

Ca fait camel qui met bas.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elle rigole doucement à sa remarque avant d’ajouter « - C’est pas étonnant que tu t’aimes, personne n’est foutu de le faire pour toi. ». Puis elle relève doucement la tête pour voir sa réaction, assez fière de ma pique sur ce coup-là. Elle avait beau être triste parce que elle s’était faite larguer, ça ne la rendais pas totalement molle, et ne lui faisait pas passer sa vie à dormir et pleurer. Elle demeurait allongée là, sur le dos, comme une bête morte, les mains sur le ventre à les écouter, Cameron et elle respirer. Elle aimait son meilleur ami, même lorsqu’ils se taisaient, même lorsqu’ils se lançaient des piques, même lorsqu’ils étaient dans leurs délires bizarres, et c’est que c’est ce qui rendait cette amitié aussi forte à ses yeux. Il était en quelques sorte son âme sœur amicale, et pour rien au monde elle ne voulait le perdre. Lorsqu’il lui répondit qu’ils allaient avoir des enfants ensemble, il lui  confirma que son ressenti était réciproque. Elle se mise à rigoler doucement, tout en ajoutant « - Je ne veux pas de ton dentier, tu as des grandes dents, et ça n’irait pas avec mon beau visage ; je veux pas ressembler à un cheval. », puis ponctuait sa phrase en haussant des épaules. Elle regardais Cameron se dresser devant elle, puis se senti obligée de lui lancer un faux regard dragueur, avant de me rendre compte qu’elle devait avoir l’air sacrément conne, si on considérait qu’elle n’avait pas dragué depuis qu’elle s’était mise avec Shane, soit déjà une année bien passée ; donc autant dire qu’elle avait perdu la main, et qu’elle passait pour une fille bourrée quand elle tentait de draguer. A ce moment, elle demeurait contente que ce soit à Cameron qu’elle avait fait ça, et non une personne avec qui elle voulait vraiment coucher. Elle sentit son bras sur mes épaules, et elle ne put s’empêcher de bougonner, parce qu’il faut l’avouer, l’affection et les câlins au lit lui manquaient. Elle avait beau aimer son meilleur ami, elle savait que ce n’était pas des sentiments amoureux, et c’était ce qui lui manquait : de savoir que quelqu’un l’aimait et voulait être avec elle. Cameron le compris et lui demanda si elle avait un coup de blues, elle sentit alors les larmes lui monter aux yeux, et lui répondit « - Oui… Pourquoi mes histoires d’amour ne peuvent pas être toutes belles ? Entre un qui meurt et me laisse presque veuve, et l’autre qui me fait cocu sur un putain de plateau de tournage… ». Elle séchait ses larmes du revers de la main, encore avec une grâce légendaire, dont elle foutait complètement, puisqu’elle était avec son Cameron, et non un beau mâle, bien que son meilleur ami soit loin d’être un laideron.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Canard hors de l'eau.

MA PETITE VIE
Ma petite vie
Aux Bahamas depuis: Juin 2012
Statut civil: Célibataire
Lieu de résidence: Dans un appartement de cinglés à Bay Street
PROFIL✿ Inscrit le : 26/06/2014
✿ Messages : 55
✿ Age : 35

MessageSujet: Re: CAMELBA; ça fait camel qui met bas.    Sam 5 Juil - 2:19


Melba & Cameron
Ça fait camel qui met bas

   
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Je fis une fausse moue triste lorsque Melba me dit que personne ne m’aimait, lui répondant tout simplement, avec une voix faussement infantile et insultée : « C’est pas vrai ! Tout le monde m’aime, t’es juste jalouse. », sachant pertinemment que mon amie saurait que je plaisantais. À vrai dire, qu’on m’aime ou qu’on me déteste, je m’en moquais complètement. Je n’avais pas envie de me casser la tête avec des histoires d’amour, de l’attachement, parce que je savais par connaissance de cause que l’attachement faisait mal, et que perdre mon père que j’admirais, que j’appréciais plus que tout à l’époque avait été suffisant. Enfin, il y avait certaines exceptions à cette idée, la première étant Melba. J’étais attachée à elle, comme si elle faisait partie de ma famille. Elle était ma meilleure amie après tout, et même si on ne partageait pas nos dentiers – parce que visiblement, elle ne voulait pas – je savais que je ne pourrais jamais la lâcher. Je serais toujours là pour elle, dans les bons comme les mauvais moments. Aujourd’hui, puisque visiblement, elle passait un moment moins joyeux, je me permis de tenter de la faire rire en affirmant : « Tu sais bien que mes grandes dents, c’est ce qui fait mon charme. », lâchant un petit sourire tout de suite après dans l’espoir que cela ait marché. Cependant, je savais pertinemment que ce ne serait pas suffisant, qu’il en faudrait peut-être plus pour pouvoir lui remonter le moral. C’est pourquoi je demeurai silencieux lorsque je me rendis compte que j’avais tapé dans le mile en affirmant que mon amie avait un coup de blues. Je la laissai alors m’expliquer, ou plutôt se plaindre, que ses histoires amoureuses ne fonctionnaient jamais. Ça, je m’en doutais déjà, limite je le savais, sauf peut-être pour la partie où son petit-ami l’avait laissée cocue, la trompant sur un plateau de tournage. J’écarquillai alors les yeux, puis j’appuyai ma tête dans ma main redressée par mon coude afin de mieux la regarder, lui disant : « Attends, t’es sérieuse !? » Toute envie de blaguer m’avait soudainement quittée, et j’avais plutôt envie d’aller voir ce fameux Shane et aller lui dire ma façon de penser, soit qu’on ne faisait pas autant de mal à ma meilleure amie. Je savais bien que ça n’allait pas pour le mieux entre les deux pour le moment, mais je ne pensais certainement pas que c’était à ce point. Franchement, si jamais il osait pointer son nez ici sans de bonnes excuses, ça allait mal se passer, c’était certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Danseur débutant de macarena.

MA PETITE VIE
Ma petite vie
Aux Bahamas depuis: mars 2012.
Statut civil: célibataire.
Lieu de résidence: dans l'appart où les trois plus tarés sont réunis.
PROFIL✿ Inscrit le : 26/10/2013
✿ Messages : 223
✿ Age : 31

MessageSujet: Re: CAMELBA; ça fait camel qui met bas.    Jeu 10 Juil - 22:13



Camelba

Ca fait camel qui met bas.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lorsque la jeune femme voit son meilleur ami faire une moue triste, elle ne peut retenir un rire, particulièrement fière de son petit effet, même si elle sait qu’elle est simulée, cette moue. Puis il lui dit qu’elle est jalouse, ce à quoi elle répond « - Non, parce que je sais que personne ne t’aime comme je t’aime. », le tout en se collant encore un peu plus à lui, telle une sangsue. Toujours dans cette optique de meilleurs amis pour la vie, Cameron semblait obnubilé par ses dents, ce qui faisait sourire Melba. Elle avait définitivement le meilleur ami le plus cinglé de tout Nassau, même si elle devait l’avouer, elle n’était guère mieux. Après tout, il ne s’était pas trouvés pour rien, ces deux-là ; c’était son alter-ego, son double masculin, à quelques choses près. C’était peut-être pour ça qu’elle n’était jamais tombée amoureuse : parce qu’il était comme elle, et qu’elle se voyait mal sortir avec quelqu’un ayant les même défauts qu’elle, ayant assez souvent du mal à se supporter elle-même comme ça. Et aussi parce qu’il couchait avec tout ce qui bougeait, et qu’elle le voyait mal se caser. Et s’il le faisait, elle n’hésiterait pas à mener la vie dure à cette femme pour voir si elle a vraiment les épaules pour prendre soin de son meilleur ami. Le jour où une de ses petites-amies aurait la bénédiction de la brunette, il neigera en plein mois d’aout. C’est aussi sûrement pour ça qu’il ne restait pas longtemps avec des demoiselles, lorsqu’elles les voyaient tous les deux, elles devaient prendre peur. Parce que copine ou pas copine, tout seul ou pas tout seul, quand Melba voulait débarquer, elle débarquait. Et elle savait que la réciproque était vraie ; personne ne passait avant Cameron. Et à vrai dire, personne ne devait vouloir passer avant, puisque quand elle était à l’aise, Melba avait tendance à être sans gêne, ce qui avait tendance à les déranger, les autres. Après tout, qui aime qu’une meuf débarque en petite tenue dans le lit conjugal et va directement dans les bras de votre petit-ami ? Certainement pas les Brittany et autres Tiffany qui servaient de jouet sexuel au beau brun. Puis il lui parla du charme causé par ses grandes dents. Elle se releva sur le coude, se posa face à lui, et dit « - Un beau charme de cheval, oui. Mais tant que tu n’en as pas l’odeur, ça va. ». Sentant que son coude allait bientôt s’écraser si elle ne se remettait pas tout de suite comme il faut, elle s’assit dans le lit, mettant ses bras autour de son ventre, comme pour se réchauffer. Il avait beau ne pas faire froid, elle n’aimait pas spécialement s’afficher en sous-vêtements, même si c’était auprès de Cameron, et qu’elle n’avait pas trop de soucis à se faire au niveau de son corps, bien qu’elle ait aperçu un petit ventre apparu depuis quelques temps déjà. Après s’être lamentée sur ses situations amoureuses, la réaction ne se fit pas attendre puisque son meilleur ami la regarda dans les yeux avant de lui demander confirmation. Elle haussa les épaules avant de dire « - Il ne me l’a jamais avoué, mais je suis sûre qu’il se tapait tout ce qui bougeait. Je le sens. ». Ça lui faisait mal de remuer le couteau dans la plaie et de repenser à quel point ç’avait été la merde entre eux pendant un certain temps, mais lorsque c’était à son meilleur ami, elle pouvait répéter autant de fois qu’il voulait, sachant qu’elle savait que quoi qu’il arrive il prendrait sa défense, soutient qu’elle appréciait grandement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Canard hors de l'eau.

MA PETITE VIE
Ma petite vie
Aux Bahamas depuis: Juin 2012
Statut civil: Célibataire
Lieu de résidence: Dans un appartement de cinglés à Bay Street
PROFIL✿ Inscrit le : 26/06/2014
✿ Messages : 55
✿ Age : 35

MessageSujet: Re: CAMELBA; ça fait camel qui met bas.    Lun 21 Juil - 21:13


Melba & Cameron
Ça fait camel qui met bas

   
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Melba et moi avions beau faire des blagues, parler de ma dentition – qui était parfaite, soit dit en passant – des sentiments que nous avions pour l’un et l’autre, je savais parfaitement, dès que ma meilleure amie était entrée dans ma chambre, qu’elle ne venait pas simplement pour qu’on se moque de l’un et de l’autre. Elle était toujours la bienvenue dans ma chambre, dans mon lit, dans mes bras, parce qu’avec moi, c’était ainsi. Je m’en moquais complètement qu’il y avait une règle d’exclusivité non-écrite comme quoi il fallait tenir la main, se coller contre sa petite-amie seulement, et toucher les autres filles était limite passible de peine de mort. J’aimais mon entourage, et je ne voyais pas pourquoi je ne leur montrerais pas, je n’avais aucun complexe avec ça, et si jamais certains étaient mal à l’aise, alors dans ce cas, ce n’était pas mon problème. Cela ne voulait pas dire que je n’étais pas respectueux, et j’étais quand même capable d’une certaine retenue lorsque mes proches étaient en couples ou bien avaient un conjoint jaloux. J’avais su me retenir lorsque Melba était en couple, et heureuse, mais ce n’était plus le cas, et apparemment, j’étais son meilleur outil pour pouvoir se consoler, se défouler sur ses déboires amoureux. Je ne m’en plaignais pas, puisque je souhaitais le bien de ma meilleure amie, et c’était pour cela que je la laissais se vider concernant ses histoires avec ce fameux Shane que je n’aimais déjà pas. Limite, j’étais prêt à déjà lui sauter dessus pour lui faire savoir ma façon de penser – avec mes poings fort probablement plutôt que ma bouche et ce, même si j’avais une grande gueule de nature – et ce sentiment resta en place tant et aussi longtemps que Melba me dit que Shane ne lui avait pas confirmé qu’il avait couché avec d’autres filles, que c’était là qu’une simple supposition qu’elle faisait. À son propos, je passai à deux doigts d’éclater de rire, trouvant cela légèrement pathétique de trop réfléchir pour autant, mais sachant parfaitement que si je faisais une chose pareille, je magasinais une claque en pleine figure, je me retins, et je déglutis afin de calmer définitivement, puis dire, le plus sérieusement du monde : « Attends… Tu me dis que tu te tracasses pour un truc qui n’est peut-être même pas vrai ? » Je fronçai alors les sourcils un instant, attendant de voir ce que mon amie me dirait à ce sujet. Après tout, peut-être il me manquait une information qui faisait en sorte que mon raisonnement était erroné, et c’était pour cela que je laissais un instant à mon amie pour tout m’expliquer, parce que je me doutais que ça pouvait être aussi une erreur de mauvaise compréhension de ma part; j’étais un homme, après tout, il fallait m’expliquer longtemps pour que je saisisse tout. Toutefois, malgré cette attente, au bout de quelques secondes, je marmonnai dans ma barbe : « Si c’est ça, pas étonnant que tu te ronges les sangs et que tu manges tes émotions comme ça… », ne voulant pas ce propos méchant, mais assez provocateur pour que mon amie se réveille et se rende compte que si sa situation était telle que je le pensais, alors elle se lamentait pour rien et qu’en fait, ce mec ne la méritait pas, parce qu’il la faisait souffrir.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CAMERON ∞ I don't know why everyone keeps saying they're trying to bring sexy back when I'm right here. I never even left.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Danseur débutant de macarena.

MA PETITE VIE
Ma petite vie
Aux Bahamas depuis: mars 2012.
Statut civil: célibataire.
Lieu de résidence: dans l'appart où les trois plus tarés sont réunis.
PROFIL✿ Inscrit le : 26/10/2013
✿ Messages : 223
✿ Age : 31

MessageSujet: Re: CAMELBA; ça fait camel qui met bas.    Ven 1 Aoû - 15:59



Camelba

Ca fait camel qui met bas.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La question de Cameron quant au fait que la jeune femme se faisait un sang d’encre pour quelque chose dont elle n’était pas sûre eu pour effet de rendre Melba grognon, qui réagit en fronçant les sourcils. Elle savait qu’elle pouvait paraître parano, mais selon elle, son meilleur ami devait acquiescer à tout ce qu’elle disait. Bon, c’était une vision assez radicale. Elle ne lui en voulait pas du tout, elle savait que le beau brun était aussi là pour lui remuer le cul de temps en temps. Surtout qu’elle en a bien besoin en ce moment, maintenant qu’elle s’était ouverte aux gens, et surtout qu’elle s’était pris la plus grosse claque dans sa gueule. Elle se sentie tout de même obligée de se justifier auprès de son meilleur ami, et dit alors : « - Non mais tu deviens pas un gros connard comme ça quand tu n’as pas tringlé tout ce qui bouge. ». Visiblement, il ne pouvait pas attendre de réagir à ce que la petite brunette allait dire, puisqu’il marmonna quelque chose qui fit réagir Melba. Elle se leva brusquement et lui répondit, piquée au vif : « - Je ne m’inquiète pas pour ce con, il n’en vaut pas la peine. ». Elle haussa les épaules, sachant pertinemment qu’elle mentait, puisqu’il était la raison pour laquelle elle était minable en ce moment, et ce depuis quelques mois déjà. Là encore, on reconnaissait bien Melba. En effet, elle détestait par-dessus tout admettre qu’elle pouvait être faible, et maintenant qu’elle s’était fait larguer, sa carapace s’était renforcée, la rendant encore moins aisée à percer. Ou du moins c’est ce qu’elle voulait faire croire. Puisque comme on pouvait le voir, il y a des moments où les masques tombent. Ces jours-là, elle se retrouve comme un chiot sans défense, facilement irritable, presque insupportable. Autant dire qu’elle était encore moins facile à vivre que d’habitude. Aujourd’hui, c’était son meilleur ami qu’elle avait sous la main, et il en payait les frais. Mais elle savait qu’elle pouvait se lâcher, il ne lui en voudrait pas. Après tout, il la connaissait mieux que personne, et elle savait qu’il était largement habitué à ses sautes d’humeur dignes d’une femme enceinte. Sauf qu’elle ça ne durait pas que neuf mois, mais bien plus longtemps. Et surtout, elle n’avait pas d’excuse pour être aussi chiante. Une excuse autre son cœur brisé, j’entends. Elle retomba lourdement dans lit, se lovant encore contre son Cameron, pour lui montrer qu’elle ne lui en voulait pas. C’était totalement inutile, et limite idiot sachant qu’il avait totalement raison sur son cas, à savoir qu’elle psychottait pour un rien, mais elle était tellement fière que jamais elle n’oserait avouer que quelqu’un pouvait avoir raison sur son cas. Elle était réellement désespérée, et surtout elle était ridicule de s’angoisser ainsi pour un gars qui n’en a visiblement plus rien à foutre d’elle. Si elle voyait quelqu’un de son entourage faire de tant de cas, elle serait la première à la trouver ridicule, et cette fois, c’était elle dans le costume de la ridicule, et Cameron dans le sien. Voilà qui allait la mater et la remettre à sa place. Ca lui apprendra à juger les gens aussi durement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Canard hors de l'eau.

MA PETITE VIE
Ma petite vie
Aux Bahamas depuis: Juin 2012
Statut civil: Célibataire
Lieu de résidence: Dans un appartement de cinglés à Bay Street
PROFIL✿ Inscrit le : 26/06/2014
✿ Messages : 55
✿ Age : 35

MessageSujet: Re: CAMELBA; ça fait camel qui met bas.    Mer 13 Aoû - 13:13


Melba & Cameron
Ça fait camel qui met bas

   
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]   Melba parut sur la défensive lorsque je lui avais demandé sur quoi elle basait ses suppositions, d’une certaine façon, en utilisant des mots un peu plus crus, laissant sous-entendre qu’elle se faisait des idées alors qu’elle n’avait aucune idée de ce qui se passait. Je savais bien que je parus un peu provocateur, mais à vrai dire, je m’en moquais, puisque c’était ce que je voulais. En effet, je voulais faire comprendre à Melba que ce qu’elle supposait, ce avec quoi elle se torturait en ce moment ne valait pas le coup de s’en faire pour autant. Cela ne voulait toutefois pas dire que je prenais la défense de ce mec, je le détestais toujours autant d’avoir laissé tomber ma meilleure amie de cette façon, mais je me disais que si jamais Melba réalisait qu’elle faisait tout un plat avec pas grand-chose, peut-être cesserait-elle de se ronger autant les sangs, être moins malheureuse même. Ce serait déjà une nette amélioration, parce que même si j’aimais quand elle se tapait l’incruste dans mon lit, quand elle venait réclamer des câlins, je n’aimais pas la voir aussi abattue qu’elle l’était présentement, et la remonter un peu ne serait certainement pas de refus, à mon avis. Personnellement, je ne faisais pas dans les petits mots doux, plus maintenant, en tout cas. Melba avait besoin d’être secouée, je le savais maintenant, même si elle semblait le nier et continuait à se faire des idées. Toutefois, elle avait fait appel au mauvais mec pour la croire et accepter son avis, la preuve étant qu’au moment où elle dit qu’elle ne s’inquiétait pas pour « ce con », terme qu’elle utilisa pour qualifier son ex petit-ami, j’arquai un sourcil pour me donner un air à la fois interrogateur et perplexe, puis je dis : « T’es sérieuse là ? » Je marquai alors une pause, me retenant de faire quoi que ce soit, du genre aller lui chatouiller le ventre pour lui faire savoir que je ne parlais pas du fait qu’elle mangeait ses émotions au hasard, comme si je voulais m’efforcer d’utiliser de beaux mots. J’avais fait exprès d’utiliser cette expression précise, mais apparemment, cela n’avait pas marché, et je n’osais pas en faire plus, sachant que je pourrais très bien me prendre une gifle, et je ne voulais pas que cette séance de remontage de moral devienne une dispute que j’aurais tôt fait de regretter, parce qu’au bout du compte, je n’aurais certainement pas aidé la jeune femme. À la place, je la laissai se réinstaller dans le lit, me tournant sur le côté pour me caler derrière elle. Je passai un bras autour d’elle, puis je déposai un petit baiser dans son cou, non loin de son visage. Elle savait que ce n’était rien d’étrange, pas entre nous, en tout cas. C’était comme si je lui avais fait un bisou sur la joue ou sur le front, à mes yeux, en tout cas. Puis, c’est au bout de quelques secondes que je finis par dire : « Ne me prends pas pour un idiot, Melba. Tu ne t’en fous pas. Oui, tu as raison, il ne vaut pas la peine, je te l’accorde, mais tu ne peux pas le cacher, pas à moi en tout cas. Tu t’en fais, tu es triste, et je n’aime pas ça. Regarde ce que ça donne, tu te mens à toi-même, et pire encore, du me mens. Si ça continue, je vais être vexé. » Je fis alors une fausse moue de chien triste qui dissimulait un petit sourire afin de lui faire savoir que non, je n’étais pas vexé, mais que tout cela, c’était encore et toujours pour la secouer un peu.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CAMERON ∞ I don't know why everyone keeps saying they're trying to bring sexy back when I'm right here. I never even left.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Danseur débutant de macarena.

MA PETITE VIE
Ma petite vie
Aux Bahamas depuis: mars 2012.
Statut civil: célibataire.
Lieu de résidence: dans l'appart où les trois plus tarés sont réunis.
PROFIL✿ Inscrit le : 26/10/2013
✿ Messages : 223
✿ Age : 31

MessageSujet: Re: CAMELBA; ça fait camel qui met bas.    Jeu 11 Sep - 21:01



Camelba

Ca fait camel qui met bas.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
En entendant Cameron lui dire de ne pas le prendre pour un idiot, Melba eut soudainement envie de pleurer. En effet, elle était tellement faible que même faire croire que quelque chose, ou plutôt quelqu’un, en l’occurrence, pouvait ne pas l’atteindre. Elle qui était pourtant un bloc de béton armé il y a de ça quelques années. La Melba insensible lui manquait. La Melba qui ne se souciait de rien, et certainement pas des hommes. Cette époque lui semblait si loin qu’elle avait l’impression de ne jamais l’avoir connu. La seule chose qu’il lui restait d’avant, c’était son imbécile de meilleur ami. Or, ce dernier étant en train de la menacer si elle ne cessait pas de tenter de devenir la fille renfermée qu’elle était auparavant, du moins avec lui. C’est pourquoi elle sera l’étreinte qu’ils partageaient, avant de lui répondre : « - Je ne veux plus qu’il vaille la peine, tu vois ? J’aimerai bien pouvoir le voir sur une photo et clamer que je suis sortie avec, mais qu’honnêtement je m’en tamponne le coquillard. ». Elle baissa les yeux, et soupira de désespoir, avant d’ajouter, tout bas : « - J’aimerai bien… ». La remontée de larmes présente il y a de cela quelques minutes n’étant pas sèche, la brune dût fermer les yeux pour ne pas se mettre à sangloter et tremper le lit de son meilleur ami. Et aussi parce qu’elle était plus forte que cela, et qu’elle en avait marre d’être une poupée de chiffon passant sa vie à chialer. Elle sourit en pensant à quel point elle devait être un poids pour Cameron, c’est pourquoi elle se ressaisit du mieux qu’elle put, s’assit en tailleur dans le lit, pour se mettre face à Cameron et dit : « - Mon pauvre chéri, tu as choisi la pire des meilleures amies. ». Sa voix tremblotait, elle en était consciente. Comme pour se donner une contenance, elle joua avec une mèche rebelle du jeune homme. Consciente qu’ils pouvaient ressembler à un couple, cette pensée ne fit qu’augmenter son sourire baigné de larmes. En effet, si le seul moyen de montrer à quel point elle aimait son meilleure était d’agir comme un couple, alors elle le ferait. Et ce n’est certainement pas ça qui allait la gêner. Bien loin de là. Si ça pouvait par la même occasion faire croire à Shane qu’elle était passée à autre, alors là ce serait la cerise sur le gâteau. Sentant qu’elle commençait à se sentir mieux, Melba avait aussi l’impression d’être plus légère. Elle ne regretta pas d’être venue dans le lit du beau brun qui lui servait de coloc, et ce comme à chaque fois qu’ils étaient ensemble. Elle sourit de plus belle, et ajouta : « - Dis, si dans dix ans on est toujours célibataires, tu crois qu’on pourrait se marier ? ». Elle disait cela pour la plaisanter, et c’était la seule chose n’impliquant pas Shane qui lui était monté au cerveau, ce qui expliquait le fait qu’elle ait sorti cela comme ça.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Canard hors de l'eau.

MA PETITE VIE
Ma petite vie
Aux Bahamas depuis: Juin 2012
Statut civil: Célibataire
Lieu de résidence: Dans un appartement de cinglés à Bay Street
PROFIL✿ Inscrit le : 26/06/2014
✿ Messages : 55
✿ Age : 35

MessageSujet: Re: CAMELBA; ça fait camel qui met bas.    Lun 15 Sep - 11:51


Melba & Cameron
Ça fait camel qui met bas

   
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]En demandant à Melba de ne pas se jouer de moi et me mentir en plein visage, je ne voulais certainement pas provoquer une dispute ou bien la faire culpabiliser, parce qu’en fait, cela ne me vexait pas vraiment et ce, peu importe ce que je lui avais dit précédemment. Ce que je voulais plutôt par cette manœuvre, c’était qu’elle cesse de se mentir à elle-même, puisqu’elle savait pertinemment que si elle avait besoin de se défouler, j’étais là pour ça, qu’elle ne pouvait pas prétendre bien aller comme elle le faisait avec d’autres personnes. Pourquoi ? Parce que j’étais son meilleur ami, et je la connaissais par cœur. Je savais quand ça allait, quand ça n’allait pas, et maintenant, ça n’allait pas du tout, et même si je n’étais pas psychologue, je souhaitais quand même l’aider à démêler ses sentiments, même si cela impliquait de taper sur quelque chose ou quelqu’un, ou bien mettre en application cette idée sadique qui me vint à l’esprit lorsqu’elle parla de regarder une photographie de son dit prétendant et être soulagée de dire qu’elle s’en moquait. Dans un haussement d’épaules, je lui proposai alors : « Si tu veux, on peut toujours coller une photo au mur et acheter un paquet de fléchettes, peut-être qu’au bout d’un moment… » je fis alors un sourire en coin pour compléter mon propos, ne me voyant pas terminer cette phrase teintée de sadisme et d’ironie. Mon mutisme servait surtout à faire comprendre à Melba que c’était une blague, même si je me savais parfaitement capable de mettre l’idée à exécution si jamais elle le voulait vraiment. Toutefois, je me doutais bien qu’elle ne se déciderait pas maintenant là-dessus, vu l’état pitoyable dans lequel elle était. Maintenant qu’elle était assise en tailleur, et qu’elle me disait d’une voix tremblante que j’avais la pire des meilleures amies, je compris que ce fut le moment pour moi de me relever un peu dans le lit, histoire de lui faire face tandis que je lui répondais : « Et toi tu as choisi le pire des meilleurs amis. Donc soit on se lamente tous les deux, soit on fait avec. » Par ces mots, je voulais surtout lui faire comprendre que non, je n’avais pas la pire des meilleures amies, que c’était tout à fait le contraire. Et même si elle avait son caractère bien à elle, même si parfois, il nous arrivait de nous prendre la tête, je m’en moquais bien, parce que ma meilleure amie, je ne la remplacerais pas pour qui que ce soit au monde, pas même une copine. Parfois, cela pouvait même porter à confusion, la proximité que j’avais avec elle, mais je m’en moquais complètement, ce qui expliquait d’ailleurs le fait que j’eus un petit rire lorsqu’elle me demanda si nous pourrions nous marier dans dix ans dans le cas où nous étions tous deux condamnés à demeurer célibataires. Je passai alors un bras autour de ses épaules, puis après lui avoir collé un baiser sur la tempe, je dis, souriant : « Bien sûr que oui. On sera un couple de vieux mariés qui se bécotent au lit. Ce sera mignon, non ? Encore une fois, c’était surtout une blague, même si au fond de moi, je savais bien que c’était limite ça entre nous deux si on excluait la dimension amoureuse du calcul. Cela ne m’étonnerait certainement pas qu’on nous prenne pour mari et femme en public, et je ne m’en montrerais certainement pas honteux, bien loin de là.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CAMERON ∞ I don't know why everyone keeps saying they're trying to bring sexy back when I'm right here. I never even left.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Danseur débutant de macarena.

MA PETITE VIE
Ma petite vie
Aux Bahamas depuis: mars 2012.
Statut civil: célibataire.
Lieu de résidence: dans l'appart où les trois plus tarés sont réunis.
PROFIL✿ Inscrit le : 26/10/2013
✿ Messages : 223
✿ Age : 31

MessageSujet: Re: CAMELBA; ça fait camel qui met bas.    Jeu 25 Sep - 18:12



Camelba

Ca fait camel qui met bas.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elle sourit comme une demeurée lorsqu’il accepta sa proposition, à savoir leur mariage s’ils étaient encore célibataires dans quelques années, et comme leur vie sentimentale était assez compliquée, il y avait de fortes chance que cela arrive vraiment. Même si elle se doutait qu’ils ne se marieraient jamais, elle ne pus s’empêcher d’ajouter : « - On ne quittera jamais le lit, si c’est que tu veux entendre. », avant un regard plein de sous-entendus. Elle aimait son meilleur ami, tellement qu’elle pourrait tuer pour lui. Mais elle ne se voyait pas du tout sortir avec lui. Parce qu’il était son meilleur ami. Et qu’elle le connaissait tellement que certains trucs de lui qu’une petite-amie potentielle ne devrait pas savoir, au risque de partir en courant. Mais Melba était tellement maso qu’elle restait tout le temps pour lui. Elle se mit au-dessus de lui, à califourchon, et ne s’empêcher de remarquer : « - Lorsqu’on sera mari et femme, faudra que tu sois irréprochable, ou ce sera l’auberge du cul tourné. ». Elle haussa les épaules, fière de fixer ses règles, étant donné qu’elle ne voyait pas avec qui d’autre elle pourrait sortir. Elle se rendit alors compte qu’elle ne voyait pas encore en quoi leur relation allait changer, puisqu’ils étaient très ambigus dans leurs gestes, mais ce ne la choquait pas la moins du monde, et leurs colocs s’y étaient habitués. Elle était bien, dans les bras de Cameron, le seul capable de lui faire oublier tous ses problèmes, et surtout Shane, et juste pour ça elle serait prête à l’épouser pour le remercier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MA PETITE VIE
PROFIL

MessageSujet: Re: CAMELBA; ça fait camel qui met bas.    

Revenir en haut Aller en bas
 

CAMELBA; ça fait camel qui met bas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» On fait le bilan !
» j'ai fait un chapeau !
» l'union fait la force 'a Meknes
» le fromage fait maison
» Shampooing "fait maison" ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Beautiful Lie 2.0 :: Nassau City :: Bay Street :: Résidences :: Palm Breeze Drive-