AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 {MAÏKE} Qui croyait que les plus tristes à la rentrée étaient les enfants ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Danseur débutant de macarena.

MA PETITE VIE
Ma petite vie
Aux Bahamas depuis: Octobre 2011.
Statut civil: En couple et papa de deux beaux bébés. ♥
Lieu de résidence: Maison sur pilotis avec la petite famille.
PROFIL✿ Inscrit le : 20/10/2013
✿ Messages : 126
✿ Age : 24

MessageSujet: {MAÏKE} Qui croyait que les plus tristes à la rentrée étaient les enfants ?   Mar 23 Sep - 12:51

Maïke & Ysmaël
Qui croyait que les plus tristes à la rentrée étaient les enfants ?


   

Date du RP: Mardi 2 septembre 2014
Lieu précis du RP: A la sortie de l'école
Moment approximatif de la journée: Matinée
Autres informations: Première rentrée des enfants :stp:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Danseur débutant de macarena.

MA PETITE VIE
Ma petite vie
Aux Bahamas depuis: Octobre 2011.
Statut civil: En couple et papa de deux beaux bébés. ♥
Lieu de résidence: Maison sur pilotis avec la petite famille.
PROFIL✿ Inscrit le : 20/10/2013
✿ Messages : 126
✿ Age : 24

MessageSujet: Re: {MAÏKE} Qui croyait que les plus tristes à la rentrée étaient les enfants ?   Jeu 25 Sep - 13:33


Maïke & Ysmaël

 
Voilà le grand jour était enfin arriver, c’était la rentrée, soit la première fois que ma petite Candice irait à l’école. Nous avions tout prévu pour l’évènement, acheter un petit cartable et tout le nécessaire, ainsi que de nouveaux vêtements pour elle et son frère. Tout semblait prêt et tout l’était matériellement, mais dans ma tête cette idée était encore difficile. Je me voyais bien mal laisser mon bébé à des inconnus pour des journées entières sans avoir mon mot à dire, comme je pouvais habituellement le faire à la garderie de l’hôtel. Candice semblait un peu perturbé et c’était normal, mais elle ne cessait d’en parler, impatiente de faire cette nouvelle expérience. Ce n’est donc pas étonnant que le jour venu, c’est elle qui fut la première réveiller et euphorique à huit heures du matin. Emma et moi n’avions donc plus vraiment le choix et devions nous lever pour préparer nos enfants. Ma fille se fit la plus jolie possible et évidemment chacun y mit la main à la pâte pour l’habiller et la coiffer. Je profitais de ce moment pour la câliner sachant que je ne la reverrais pas avant le midi, ce qui s’avérait étrangement long alors que je l’avais déjà fait à cause de mon travail. Sauf que cette fois c’était différent, c’était un grand moment, pour elle comme pour nous et je ne me sentais pas encore capable de laisser partir ma petite princesse. Mais on ne me demandait pas mon avis et je n’avais pas le droit de la garder pour moi encore quelques années. Tentant tout de même de garder la face, avec toute la petite famille nous nous rendîmes jusqu’à l’école, où Candice tenait nos mains et Emma portait notre fils. Rapidement, elle se détacha de nous pour aller à la rencontre des nouveaux enfants, commençant d’abord par son cousin et sa cousine qui arrivaient en même temps que nous. Et je ressentis déjà un petit pincement au cœur à l’entrée de l’école alors qu’elle arborait un large sourire.
CODE BY MAPYDEW

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

FONDATRICE ϟ Crazy is my middle name.

MA PETITE VIE
Ma petite vie
Aux Bahamas depuis: Septembre 2006
Statut civil: Mariée au plus beau des hommes et maman de la plus belle des marmailles qui peut exister. James, Lexie, Christopher, Everleigh & P'tit Gourou, vous êtes toute ma vie. ♥
Lieu de résidence: 2305 Sandyport Drive, Cable Beach
PROFIL✿ Inscrit le : 08/10/2013
✿ Messages : 2703
✿ Age : 31

MessageSujet: Re: {MAÏKE} Qui croyait que les plus tristes à la rentrée étaient les enfants ?   Mar 30 Sep - 17:16

Ysmaël & Maïke
Qui croyait que les plus tristes à la rentrée étaient les enfants ?
Aujourd’hui, c’était loin d’être une journée comme les autres à la maison. Tout le monde, moi la première, était relativement fébrile en ce début de journée qui n’allait ressembler à aucun autre; aujourd’hui, c’était la première fois que Lexie et Christopher allaient à la maternelle. Le temps passait si vite qu’alors que pas plus tard qu’hier, j’avais l’impression qu’ils étaient encore des bébés et que je les tenais dans mes bras, pendant qu’ils ne me quitteraient jamais, maintenant, j’allais les déposer à l’école. Parfois, j’avais l’impression que même si ce n’était pas à tous les jours, que ce n’était pas pour des périodes aussi longues que ce que les écoliers connaissent plus vieux, qu’ils étaient trop jeunes. En fait, c’était juste mon cœur de maman qui ne voulait pas les voir partir, puisque mine de rien, ils allaient me manquer, compte tenu du fait que même si je travaillais, je ne pourrais pas aller les voir à ma guise à la garderie pendant mes pauses, quelque chose du genre. Cependant, même si ça me faisait tout drôle, je n’allais quand même pas les retenir, considérant le fait qu’ils semblaient excités de découvrir un nouveau monde, et que connaissant mes aînés, j’étais persuadée que tout irait bien. En tout cas, ce fut ce que je tentai de me dire pendant la matinée, alors que je préparais leur sac et que je m’assurais que rien ne manque et que surtout, les enfants soient préparés convenablement. Une fois que tout cela vérifié, deux fois plutôt qu’une, ce fut au tour de leur benjamine, Everleigh, de se faire préparer, puisque James et moi travaillant tous les deux ce matin, elle irait à la garderie, sans son frère et sa sœur toutefois, et j’avais peur de voir comment elle réagirait. Ils allaient sûrement leur manquer autant qu’à moi, même si j’allais m’assurer que tout se passe bien quand même. Sitôt que tout le monde fut prêt, nous partîmes tous ensemble en direction de l’école. Dès qu’ils en eurent l’occassion, Lexie et Christopher ne se firent pas prier pour descendre de la voiture. Après avoir embrassé James, puis moi une dernière fois, ils se dirigèrent vers l’entrée, se trouvant alors déjà un ami, ou plutôt leur cousine, Candice, qui venait visiblement d’arriver, elle aussi. Je levai alors la tête, cherchant du regard les parents de cette petite puce, et je m’approchai d’Ysmaël, lui souriant en disant, émue, mais gardant une certaine contenance malgré tout : « Ne sont-ils pas les écoliers les plus mignons du monde ? »

_________________
YOU RAISE ME UP ♥️
Je sais maintenant que chaque mètre parcouru depuis mon premier pas me rapprochait de toi. Nous étions destinés l'un à l'autre. ♥️ - Nicholas Sparks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beautiful-liev2.forum-canada.com

Contenu sponsorisé

MA PETITE VIE
PROFIL

MessageSujet: Re: {MAÏKE} Qui croyait que les plus tristes à la rentrée étaient les enfants ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

{MAÏKE} Qui croyait que les plus tristes à la rentrée étaient les enfants ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» HISTOIRES TRISTES ET RÉVOLTANTES
» Car ils croyaient brûler le Diable en Normandie
» l' Evolution du Statut de la FEMME
» Henri IV
» Hiver Hiver

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Beautiful Lie 2.0 :: Nassau City :: Bay Street :: Institutions scolaires :: Ecole-