AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ELYS ~ C'est nul d'être en froid alors on se voit et on discute...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Je commence à connaître la chanson..

MA PETITE VIE
Ma petite vie
Aux Bahamas depuis: Février 2013.
Statut civil: Célibataire, mais surement plus pour longtemps.
Lieu de résidence: Le Coconut Paradise Hotel.
PROFIL✿ Inscrit le : 18/12/2013
✿ Messages : 306
✿ Age : 26

MessageSujet: ELYS ~ C'est nul d'être en froid alors on se voit et on discute...   Lun 21 Juil - 15:55

Mathys & Elyxir
C'est nul d'être en froid alors on se voit et on discute...




Date du RP: 21/07/2014
Lieu précis du RP: Un endroit dans le parc
Moment approximatif de la journée: Milieu de matinée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je commence à connaître la chanson..

MA PETITE VIE
Ma petite vie
Aux Bahamas depuis: Février 2013.
Statut civil: Célibataire, mais surement plus pour longtemps.
Lieu de résidence: Le Coconut Paradise Hotel.
PROFIL✿ Inscrit le : 18/12/2013
✿ Messages : 306
✿ Age : 26

MessageSujet: Re: ELYS ~ C'est nul d'être en froid alors on se voit et on discute...   Dim 27 Juil - 13:08

« Si la vie te donnes une centaine de raisons de pleurer, montre à la vie que tu as un milliers de raisons de sourire. »
C'est nul d'être en froid alors on se voit et on discute...
Avant de sortir de mon lit ce matin, j'avais envoyé un message à Mathys sur facebook. Je n'arrêtais pas de penser à notre « dispute » sur le réseau social et compte tenu du moment que nous avions passé ensemble le jour où l'on s'était vu au parc d'attraction, je trouvais dommage que l'on reste en froid comme ça. C'est pourquoi je lui avais parlé, je n'étais pas du genre à aller vers les autres comme ça mais je l'apprécie beaucoup et j'ai passé de bons moments, peu mais bons quand même et j'aimerais qu'il y en ait plus, ça pourra prendre du temps mais après tout plus on attend mieux c'est, enfin c'est ce que j'ai toujours entendu, à savoir si c'est vrai, seul l'avenir me le dira. Avant de lui envoyé le message, j'avais vu qu'il n'était pas en ligne, pour ça que je l'avais fait sans doute. Une fois le message envoyé, je coupe la wifi de mon téléphone et ferme facebook et me rend dans la cuisine pour me préparer un café, pendant que celui ci coule, je me dirige dans la salle de bain pour prendre une douche. J'y reste bien vingt minutes, c'est tellement agréable l'eau tiède limite froide par cette chaleur. Je sors de la pièce avec une serviette autour de moi et une sur la tête pour mes cheveux, je vais me servir mon café et m'assois dans le canapé. J'allume la télévision afin d'avoir quelque chose à faire pendant que je bois mon café tranquillement. Je me dis que depuis, j'ai peut-être une réponse de Mathys. Je réactive alors la wifi de mon téléphone et me connecte sur facebook.  Bingo, j'ai une réponse, j'ouvre la conversation et lis son message. Un large sourire déforme mes lèvres quand je lis qu'il accepte, après quelques messages échangés on décide du lieu, le parc et que l'on s'y rejoins d'ici une heure. Je suis toute contente, heureusement que j'ai déjà pris ma douche et qu'il ne me reste plus qu'à m'habiller, me coiffer et me maquiller légèrement, sinon une heure aurait été un peu juste. Quand mon café a un peu refroidit, je le bois, éteint la télévision puis me dirige vers mon armoire pour choisir quoi mettre pour aller voir Mathys. Une fois devant l'armoire, après avoir longuement hésité j'opte pour un pantalon noir et un débardeur rayé noir et blanc court, au dessus du nombril mais non moulant. Pour les chaussures, ce sera des ballerines. Je n'oublierais pas mon sac à main noir et mes lunettes de soleil. Je m'habillais tranquillement avant de passer dans la salle de bain pour me coiffer et relever mes cheveux en chignon. Je mis juste un peu de mascara et une légère couche de gloss, naturelle c'est parfait. Je suis enfin prête, ah non ! J'allais oublier le parfum. Je me parfume légèrement, juste ce qu'il faut, trop c'est désagréable. Je regarde ma montre alors que je la passe à mon bras, il me reste quelque chose comme vingt minutes pour me rendre au parc, parfait. Je glisse mon portable dans mon sac à main, je sors de la chambre et me dirige tranquillement vers le parc, je mets environ quinze minutes pour y arriver. Mathys n'est pas encore là, je décide alors de m'asseoir sur un banc et de l'attendre tranquillement. Le temps est agréable, il fait beau, pas trop chaud bien qu'il fasse tout de même chaud, mais disons que c'est supportable. Le soleil brille, le ciel est bleu, avec quelques nuages mais rien de dérangeant.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Canard hors de l'eau.

MA PETITE VIE
Ma petite vie
Aux Bahamas depuis: Toujours
Statut civil: Célibataire.
Lieu de résidence: Squatte un canapé au Coconut Paradise Hotel. Officiellement SDF.
PROFIL✿ Inscrit le : 09/03/2014
✿ Messages : 78
✿ Age : 27

MessageSujet: Re: ELYS ~ C'est nul d'être en froid alors on se voit et on discute...   Lun 28 Juil - 21:00

Elys
C'est nul d'être en froid alors on se voit et on discute
Une heure. Voilà le temps que j’avais pour décanter la courte discussion que j’avais eue avec Elyxir, me calmer quelque peu, me préparer et aller la retrouver au parc de l’hôtel. Ça pouvait sembler largement suffisant, surtout que je n’avais pas grand-chose à faire d’autre, mais dans ma tête, ça ne paraissait pas être assez, si bien que je me demandais si c’était une bonne idée. Puis, je me ravisais à avoir des doutes, parce que oui, c’était une bonne idée; voilà maintenant un bon moment qu’Elyxir et moi n’avions pas parlé depuis cette conversation on ne peut plus étrange sur Facebook, et nous ne nous étions même pas revus en personne. Il était temps que nous mettions les choses au clair, et visiblement, le tout aurait lieu aujourd’hui même, dans le parc, dans une heure. Cela me rendait nerveux, parce qu’en fait, je savais bien qu’entre la jeune femme et moi, rien n’était simple, et que je ne demeurais pas indifférent à ses charmes, parce que non seulement, je n’aurais pas laissé Taylor pour cela lorsque j’avais couché avec elle la première fois, et surtout, je ne serais pas aussi perturbé à l’idée de la retrouver dans le parc, craignant le temps, craignant mes mots, mes pensées, mes gestes alors que je n’avais rien fait encore et que normalement, j’étais du genre à être très tranquille, à ne jamais paniquer pour quoi que ce soit.

Enfin, nerveux ou pas, il fallait que je m’active et que je sois prêt. Incapable d’avaler quoi que ce soit, je ne fis que boire un peu de jus d’orange, puis je me rendis dans la salle de bains pour prendre une douche bien froide, très rapidement, comme à mon habitude, comme si je craignais de consommer trop d’eau dans l’appartement de Camille, parce que oui, je squattais encore chez lui, et j’avais toujours l’impression d’être un étranger, même si je faisais mon possible pour faire ma part, lui donner un peu d’argent pour le loyer et tout ce qui venait avec. Peut-être un jour, faudrait-il que je me bouge, mais pour le moment, les moyens me manquaient. Seul l’avenir pourrait me dire ce que je ferais, et pour le moment, mon avenir me dirigeait vers ce fameux parc, donc mon logement, c’était un problème second, voire même très loin dans la hiérarchie dans mes priorités. Sitôt douché, j’allai me vêtir d’un jean et d’un t-shirt bien simple noir, parce que qu’importe si j’étais nerveux ou non, ma tenue, ça ne changerait pas. C’était qui j’étais, j’étais simple, et je n’allais pas me forcer, parce que je m’étais assez forcé auparavant, et je ne voulais plus le faire. Coiffé sommairement, mes clés, mon portable et mon portemonnaie dans mes poches, je me regardai un dernière fois pour voir si tout convenait, puis je sortis de l’appartement en prenant soin de verrouiller la porte.

Je me mis alors à marcher jusqu’à l’extérieur de l’hôtel, mais alors que je prenais un raccourci par les boutiques de l’hôtel pour atteindre le parc, je vis alors soudainement un kiosque avec des fleurs. Sans trop réfléchir, je choisis d’acheter un bouquet susceptible de plaire à Elyxir, même si je ne connaissais pas nécessairement ses goûts niveau fleurs. Sitôt payé, je poursuivis ma route vers le parc, et après quelques secondes de recherche, je vis finalement la demoiselle assise sur un banc. Mon cœur se mit à battre plus fort tandis que je m’approchais et que je lui disais après m’être raclé la gorge : « Salut… » Je fis alors un sourire timide, et sitôt, histoire de ne pas trainer avec le bouquet entre les mains longtemps, je dis, en lui tendant les fleurs : « Tiens, c’est pour toi… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je commence à connaître la chanson..

MA PETITE VIE
Ma petite vie
Aux Bahamas depuis: Février 2013.
Statut civil: Célibataire, mais surement plus pour longtemps.
Lieu de résidence: Le Coconut Paradise Hotel.
PROFIL✿ Inscrit le : 18/12/2013
✿ Messages : 306
✿ Age : 26

MessageSujet: Re: ELYS ~ C'est nul d'être en froid alors on se voit et on discute...   Jeu 7 Aoû - 19:45

« Si la vie te donnes une centaine de raisons de pleurer, montre à la vie que tu as un milliers de raisons de sourire. »
C'est nul d'être en froid alors on se voit et on discute...
J’attendais, je n’avais pas bougé du banc et en attendant l’arrivée de Mathys de nombreux scénarios se passaient dans ma tête. Et s’il ne venait pas ? Ou bien qu’il venait mais pour me dire en face qu’il n’y aura rien entre nous, que ce qu’il s’était passé au parc d’attraction n’était qu’un jeu pour lui. Cette idée me déchirait le cœur, je ne pouvais pas dire que j’étais amoureuse de lui mais en tout cas il se passait quelque chose de mon côté. Après je me faisais peut-être des idées mais je voulais essayer d’y croire, ne serait-ce qu’un petit peu car je le trouvais vraiment génial comme personne et j’appréciais être en sa compagnie mais ce n’était peut-être pas réciproque. Mais je ne savais rien de tout ça pour le moment alors je ne devais pas penser au pire, et puis après tout je m’en remettrais facilement s’il me jetait, enfin sûrement, car nous n’étions pas ensemble, il n’y avait rien de construit donc on peut oublier plus vite, ou pas. Une voix familière me sort de mes pensées. Je relevais alors aussitôt la tête, c’était Mathys alors j’avais bien reconnu sa voix ce qui m’arracha un léger sourire. Ce ne fut que quelques secondes après que je m’aperçus qu’il m’avait dit que le bouquet qu’il me tendait était pour moi. Quoi ? Des fleurs ? Sérieusement ? Mais…c’est tellement romantique… Ouais bon, il ne fallait pas se faire des films non plus, ce ne sont que de vulgaires fleurs. Mon moi intérieur haussait les épaules tandis que je restais comme paralysée. Au bout d’un moment je fini par me lever pour le saluer en l’embrassant sur la joue et aussi pour le remercier du bouquet qu’il m’offrait. Je prenais le bouquet et le fis aller jusqu’à mon nez pour humer le parfum des fleurs, elles sentaient divinement bon. Je me sentais un peu mal à l’aise compte tenu de notre avant dernier entretien via Facebook, je lui avais un peu dévoilé ce que je ressentais, je lui avais dit que je pensais tout le temps à lui et tout ça. Seulement, face à un écran on dit les choses plus facilement que face à la personne. « Merci pour les fleurs, elles sont magnifiques… » Je n’osais pas le regarder dans les yeux, j’étais intimidée, et pourtant je ne l’avais pas été lorsque nous avions passé ce fabuleux moment ensemble au parc d’attraction, j’aimerais tellement y être encore, que tout ce qui c’était passé entre temps ne se soit pas passé. J’étais contente de le voir, je ne pouvais le nier mais à vrai dire j’aurai préféré le voir dans d’autres circonstances que pour s’expliquer car nous étions en froid, par ma faute. « Mathys…je voulais te dire… » Je m’arrêtais de parler. *Embrasse-moi, Embrasse-moi, Embrasse-moi, Embrasse-moi* - hurlait ma conscience, évidemment je ne pouvais lui dire ça. Je restais silencieuse, je ne savais pas par où commencer. De plus, j’avais peur d’être maladroite, de m’y prendre comme un manche et qu’il s’enfuit en courant, en récupérant les fleurs d’ailleurs, pour les offrir à une autre qui les méritait plus que moi peut-être ?!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Canard hors de l'eau.

MA PETITE VIE
Ma petite vie
Aux Bahamas depuis: Toujours
Statut civil: Célibataire.
Lieu de résidence: Squatte un canapé au Coconut Paradise Hotel. Officiellement SDF.
PROFIL✿ Inscrit le : 09/03/2014
✿ Messages : 78
✿ Age : 27

MessageSujet: Re: ELYS ~ C'est nul d'être en froid alors on se voit et on discute...   Sam 9 Aoû - 1:40

Elys
C'est nul d'être en froid alors on se voit et on discute
Malgré notre dernière conversation qui avait laissé ce que je pouvais appeler un froid entre nous, malgré le fait que jamais je n’avais vraiment su ce qui se passait entre nous, que je ne pouvais pas trouver un mot pour qualifier notre relation, je me surpris à sourire un peu, voire très bêtement lorsqu’Elyxir déposa un baiser sur ma joue, puisque je ne m’y en attendais pas du tout. Peut-être aurais-je du lui rendre la pareille, ce qui aurait fait en sorte que je lui donnerais la bise, d’une certaine manière, mais encore là, cela n’aurait pas été bizarre, sachant que la dernière fois que nous avions échangé un baiser, c’était beaucoup moins courtois, mais beaucoup plus passionné que cela ? Quoiqu’il en soit, au bout du compte, je n’avais pas réagi, et il était un peu trop tard pour le faire, sachant que maintenant, la balle était dans le camp de la demoiselle à qui je venais d’offrir les fleurs que j’avais achetées. J’espérais simplement que ça allait lui plaire, ou du moins, que je n’aurais pas l’air d’un idiot et qu’elle me jetterait les fleurs au visage parce qu’elles étaient complètement pathétiques, ou bien que le lui offrir ce bouquet était totalement déplacé. À vrai dire, je ne le savais pas trop, parce que cette situation était si étrange que je ne savais pas vraiment comment réagir. J’étais tendu, je me faisais des scénarios pour rien, sur n’importe quoi. Par exemple, lorsqu’elle porta les fleurs à son nez, j’eus peur pendant un instant qu’elle allait éternuer, ou un truc du genre, et que le moment serait gâché. Heureusement, ce ne fut pas le cas; elle me remercia pour le bouquet, me disant qu’elles étaient magnifiques. Encore une fois, tout ce que je sut faire, ce fut ce grand sourire idiot qui m’était un peu caractéristique, voire même un peu trop, ce qui ne me plaisait pas vraiment. Comme si je souhaitais faire un effort, ne pas me contenter de rester là à sourire comme ça, je balbutiai maladroitement : « C’est… C’est rien. » J’aurais bien voulu lui dire que cela m’avait fait plaisir, que je ne me voyais pas arriver les mains vides, mais je ne sus pas le faire, gardant alors ces réflexions pour moi-même pour le coup. Cela fit en sorte qu’un certain silence s’installa dans la conversation, silence que je ne sus pas vraiment combler dans un premier temps. Ce fut Elyxir qui le rompit en affirmant qu’elle voulait me dire quelque chose. Ce quelque chose, en revanche, je ne sus pas c’était quoi et ce, même si je l’encourageai silencieusement à poursuivre son propos en arquant les sourcils et en rapprochant mon visage du sien de quelques millimètres à peine, pas assez pour porter à confusion, en tout cas. Cependant, elle ne finit jamais sa phrase, ce qui me mit un peu mal à l’aise dans un premier temps, puisqu’un nouveau blanc s’installa, et je me doutais bien que je ne pouvais pas rester là, à attendre qu’Elyxir le comble. J’eus alors un moment de panique intérieur, puis au bout du compte, j’inspirai profondément, et je dis : « Elyxir, je suis désolé, j’ai réagi comme un idiot la dernière fois… » dans un seul souffle, m’étonnant moi-même du fait que j’avais pu dire tout cela dans une phrase, sans hésiter. En fait, je n’avais fait que dire ce que je pensais, mais ce que je craignais de dire parce que je ne voulais pas être franc, je voulais dorer la pilule un peu. Je m’étais cependant rappelé qu’avec la jeune femme, je pouvais être moi-même, et c’était ce que j’avais fait, une nouvelle fois. Enfin, mes propos n’avaient pas été délicats quand même, ce qui expliqua le fait que je pinçai les lèvres, la regardant avec un air vulnérable tandis que je guettais sa réaction, légèrement, voire très nerveux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je commence à connaître la chanson..

MA PETITE VIE
Ma petite vie
Aux Bahamas depuis: Février 2013.
Statut civil: Célibataire, mais surement plus pour longtemps.
Lieu de résidence: Le Coconut Paradise Hotel.
PROFIL✿ Inscrit le : 18/12/2013
✿ Messages : 306
✿ Age : 26

MessageSujet: Re: ELYS ~ C'est nul d'être en froid alors on se voit et on discute...   Lun 11 Aoû - 19:06

« Si la vie te donnes une centaine de raisons de pleurer, montre à la vie que tu as un milliers de raisons de sourire. »
C'est nul d'être en froid alors on se voit et on discute...
C'est rien ? Mais il se fout de ma gueule lui ou quoi ? Il aime ça on dirait. Il m'offre un sublime bouquet de fleurs, je le remercie et il ne trouve donc rien d'autre à me dire que « c'est rien » alors ça représente rien pour lui ce bouquet ? Bon bah...tant pis pour moi. Je vais faire comme si je n'avais rien dans les mains et donc faire comme si ce bouquet n'était « rien ». Difficile considérant que je ressentais quelque chose pour la personne qui m'avait donné ce bouquet...  Je l'avais connu bien plus bavard qu'il ne l'était en ce moment, c'était quoi le problème aujourd'hui ? Ou peut-être qu'il était normal aujourd'hui ? Mais ce qui voudrait dire qu'il ne l'était pas les autres fois ? Non, impossible. Qu'est ce que je voulais lui dire ? J'avais déjà oublié et ce silence pesant n'allait pas m'aider à retrouver la mémoire. Je n'aimais pas du tout l'atmosphère qui émanait de nous, c'était vraiment malsain. On se voyait mais comme si l'un ou l'autre n'en n'avait pas envie, comme si les choses convenaient à l'un de nous...mais certainement pas à moi. Mais pourquoi est-ce que je tirais des conclusions trop rapidement ?! Il était possible que la situation ne lui convienne pas mais il ne savait sûrement pas comment aborder le problème ou tout simplement comment me dire les choses. Je ne savais plus quoi faire pour que ce silence se brise, heureusement, Mathys sauvait le coup en parlant. Que venait-il de dire, qu'il était désolé ? Ouaw...il me fait des excuses, je n'aurai jamais pensé qu'un homme pourrait mettre un peu sa fierté de côté pour moi et me faire des excuses. Je me sens toute émue, j'ai presque envie de pleurer mais je ne dois pas pleurer. Il faut que je trouve un moyen de retenir mes larmes, je ne dois pas pleurer, surtout pas. Ce ne serait rien d'autre qu'un signe de faiblesse, et puis il pourrait mal le prendre et penser que j'ai été vexée par ses excuses ce qui serait vraiment une catastrophe car c'était loin d'être le cas. Sans vraiment trop réfléchir je me jetais à son cou pour l'embrasser passionnément. Mais pourquoi faisais-je cela, il avait pourtant été clair lors de notre entretien sur facebook, il ne pensait pas à moi. Tant pis c'était fait et bon sang ce que je me sentais bien à l'embrasser. Au bout de quelques secondes je cessais de l'embrasser et reculais de quelques pas. « Je ne t'en veux pas Mathys...mais je te demande de m'excuser. » Au même moment je me retournais sans même le regarder et je commençais à m'en aller. J'avais voulu le voir pour arranger les choses et au final j'étais en train de fuir. Je ne voulais simplement pas souffrir, je ne voulais pas espérer quelque chose qui ne pourrait pas arriver.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Canard hors de l'eau.

MA PETITE VIE
Ma petite vie
Aux Bahamas depuis: Toujours
Statut civil: Célibataire.
Lieu de résidence: Squatte un canapé au Coconut Paradise Hotel. Officiellement SDF.
PROFIL✿ Inscrit le : 09/03/2014
✿ Messages : 78
✿ Age : 27

MessageSujet: Re: ELYS ~ C'est nul d'être en froid alors on se voit et on discute...   Mar 12 Aoû - 15:07

Elys
C'est nul d'être en froid alors on se voit et on discute
Vu ma confession, la façon dont j’avais dit les choses, à savoir sans passer par quatre chemins, sans me soucier d’adoucir mes propos, limite sans me préoccuper de la manière dont je disais le tout, parce que tout ce que je souhaitais, c’était me vider le cœur, les euphémismes n’étant clairement pas mon point fort, je m’attendais absolument à tout de la part d’Elyxir. En l’espace de quelques secondes, une tonne de scénarios s’étaient formés dans mon esprit, tous plus absurdes les uns que les autres. Cela avait commencé avec l’idée comme quoi elle accuserait réception de mes excuses et les accepteraient, sans plus, et quelques idées plus tard, elle était en train de me frapper en me faisant sentir encore plus crétin qu’actuellement. Enfin, je ne savais pas pourquoi elle ferait une chose pareille, mais elle était apparue quand même, prouvant que je m’attendais à n’importe quoi. N’importe quoi, sauf à ce que la demoiselle fit, à savoir se jeter à mon cou pour m’embrasser. D’abord surpris, je la considérai, les yeux ouverts, ses lèvres sur les miennes, puis au bout du compte, lorsque je réalisai que ce n’était pas une technique bidon pour me faire taire par manque de scotch dans son sac à main, je commençai à apprécier de baiser, me surprenant même à le prolonger un instant, réalisant ultimement que pendant ce froid, ce genre de moment, qui s’était pourtant fait rare entre nous, avait réussi à me manquer, tout comme elle d’ailleurs. Pour cette raison, je voulus en profiter pleinement de ce baiser, mais trop tôt à mon goût, celui-ci prit fin, m’obligeant alors à détacher mes lèvres de celle d’Elyxir, et plus encore, ma personne toute entière, puisque la jeune femme se décala de quelques pas, comme si ce que nous venions de faire était une erreur. Puis, au bout du compte, elle me dit qu’elle ne m’en voulait pas, me demandant plutôt de l’excuser elle. Confus, je demeurai bouche-bée un instant, réagissant seulement lorsque je la vis s’éloigner encore plus, comme si elle était sur le point de partir. À ce moment précis, je paniquai quelque peu, ne voulant certainement pas la voir quitter ainsi. Mon premier réflexe fut alors de prendre sa main, sauf que mes doigts entourèrent plutôt son poignet. Enfin, peu importe, l’essentiel était que je l’eus retenue. Je lui fis alors face, plongeant mon regard dans le sien, ne sachant pas quoi déchiffrer dans ses yeux, ce que je devais y comprendre. Je ne dis alors rien l’espace d’un court instant, puis je dis, sur un ton de voix plus bas, histoire de faire comprendre mon hésitation et tout ce qui venait avec : « T’excuser de quoi ? Je ne comprends pas Elyxir… » Je pinçai alors les lèvres, me demandant si elle voulait, par hasard, parler de ce qu’elle m’avait dit, ou plutôt avoué, sur Facebook lors de notre dernière discussion. J’y avais repensé, plus d’une fois, d’où le fait que je m’en voulais d’avoir réagi de façon aussi pitoyable. J’y resongeai encore d’ailleurs, d’où le fait que je baissai la tête en attendant la réponse de la demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Je commence à connaître la chanson..

MA PETITE VIE
Ma petite vie
Aux Bahamas depuis: Février 2013.
Statut civil: Célibataire, mais surement plus pour longtemps.
Lieu de résidence: Le Coconut Paradise Hotel.
PROFIL✿ Inscrit le : 18/12/2013
✿ Messages : 306
✿ Age : 26

MessageSujet: Re: ELYS ~ C'est nul d'être en froid alors on se voit et on discute...   Sam 16 Aoû - 21:21

« Si la vie te donnes une centaine de raisons de pleurer, montre à la vie que tu as un milliers de raisons de sourire. »
C'est nul d'être en froid alors on se voit et on discute...
Pourquoi me retenait-il ? C'était quoi son soucis ?! Sur facebook il se fichait que je lui dise que je pensais à lui sans cesse et là subitement il se demande de quoi je m'excuse ? Je m'excuse d'avoir cru qu'il pouvait y avoir quelque chose entre lui et moi, je m'excuse d'avoir été une pauvre conne, je m'excuse d'avoir des sentiments, je m'excuse d'exister, je m'excuse d'avoir gâché sa vie, son mariage...enfin mariage à venir mais quand même. En fait j'étais ça, une briseuse de couple. J'avais brisé le sien et le mien, pourquoi au final ? Rien du tout. Je m'en voulais. Comment pouvais-je être aussi naïve, une vraie débutante. Je n'avais vraiment aucune expérience en matière d'amour et je n'en aurais jamais, qui voudrait d'une idiote comme moi. Il me tenait par le poignet, je le dévisageais et retirais mon poignet de sa main assez sauvagement même si je ne pouvais pas nier apprécier le fait qu'il m'ait retenu. Simplement je ne comprenais pas pourquoi il l'avait fait, cela servirait simplement à me faire encore plus de mal quand je repenserais à tout cela avec un pot de « crème glacée » devant la télévision sous ma couette, en pyjama. Je sentais les larmes me monter aux yeux rien qu'à cette pensée sombre. Je n'avais pas envie de finir comme ça mais c'était fort probablement ce qui me pendait au nez, sans aucun doute. Je retenais mes larmes, je ne voulais pas pleurer devant lui, j'étais déjà assez ridicule comme ça, pas besoin d'en rajouter une couche ça suffisait comme ça. « Pourquoi tu fais ça Mathys ? Pourquoi hein ? C'est ce qui te rend heureux de faire souffrir les filles ? Pourquoi tu as couché avec moi alors que tu savais très bien que ça représentait rien, ça représente rarement rien pour une fille, mais comme d'habitude je me suis faite avoir, j'ai ruiné mon couple pour me retrouver seule au bout du compte. » J'applaudissais. « Bravo Ely', t'es vraiment une fille géniale. » Je soupirais, c'était dur de ne pas pleurer mais je savais que je pouvais être forte. « Je peux savoir pourquoi tu ne m'as pas laissé m'en aller ? Tu ne penses pas à moi, toi. Tu veux que je souffres juste un peu plus n'est-ce pas ? Je peux partir maintenant ou ça se passe comment ? » J'étais devenue presque agressive, limite je ne me reconnaissais pas.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Canard hors de l'eau.

MA PETITE VIE
Ma petite vie
Aux Bahamas depuis: Toujours
Statut civil: Célibataire.
Lieu de résidence: Squatte un canapé au Coconut Paradise Hotel. Officiellement SDF.
PROFIL✿ Inscrit le : 09/03/2014
✿ Messages : 78
✿ Age : 27

MessageSujet: Re: ELYS ~ C'est nul d'être en froid alors on se voit et on discute...   Jeu 21 Aoû - 13:57

Elys
C'est nul d'être en froid alors on se voit et on discute
C’était à ne plus rien y comprendre, pas pour mon cerveau en tout cas, si bien que je me demandais si je n’étais pas un véritable idiot qui ne saisissait rien. Je pensais sincèrement que mes excuses seraient suffisantes pour qu’Elyxir comprenne que je n’avais pas voulu réagir comme ça, que je n’avais pas voulu rester limite de marbre sur Facebook. Si elle m’avait dit cela en face, peut-être aurait-elle vu mon visage, l’expression que j’avais, mais vu l’intermédiaire utilisé lors de cette conversation, tout ce que je ressentais s’était transformé en mutisme, et je réalisais plus que jamais à quel point c’était peu pratique et surtout complètement ridicule. C’était pour cela que j’avais dit avoir été désolé, et en ayant un baiser de la part de la jeune femme comme réponse, je croyais qu’elle comprenait, que j’étais pardonné, et que de ce fait, qu’elle parte n’était pas logique. Ça, en fait, ce n’était rien; apparemment, c’était le fait que je la retienne qui n’était à rien n’y comprendre, et je saisis par la suite qu’en fait, malgré le baiser, malgré mes excuses, Ely’ s’était butée à m’en vouloir en raison de cette conversation, et pour tout dire, cela me frustrait quelque peu, puisqu’elle disait des choses qui n’avaient limite pas de sens, comme quoi je faisais exprès de faire souffrir les autres, que ce que nous avions fait représentait rien, qu’elle était la seule à avoir ruiné son couple. Elle parlait comme si c’était acquis que je ne ressentais rien pour elle, à croire que l’hésitation n’avait pas sa place, avec elle. À cette pensée, je ne pus m’empêcher de rouler les yeux au ciel, considérant que je n’étais pas du genre à me fâcher rapidement. Je le fis toutefois discrètement, n’ayant pas envie qu’elle me reproche ça, également. Puis, lorsqu’elle commença à applaudir, je voulus dire quelque chose, et je commençai en lâchant un : « Ely... », mais je m’interrompis lorsqu’elle continua, d’un ton plus borné, plus sec, limite agressif, que je ne supportai pas. Il fallut que j’inspire profondément pour ne pas l’interrompre, parce que m’engueuler avec elle serait une perte de temps, certainement, Cependant, voyant que si jamais je n’étais pas honnête, que je ne m’expliquais pas, elle risquait de continuer, je décidai de tenter le tout pour le tout, et je dis, un peu plus fort que je le pensais, mais d’un ton assuré pour montrer que j’étais sincère : « Ça se passe comment ? Ça se passe que oui, j’ai été idiot, parce que je ne suis pas du genre à exprimer ce que je pense du premier coup ! Tu penses que ce fut facile pour moi ? Que si jamais je n’avais rien ressenti, je n’aurais pas plaqué ma fiancée, celle avec qui j’étais depuis huit ans ? Je suis désolée si tu as brisé ton couple par ma faute, mais ne va pas penser que j’ai voulu te faire du mal ou que je ne ressens rien pour toi. Après, tu peux partir si tu veux, mais ne dis pas que ça ne représentait rien, parce que ce n’est pas le cas… » Je pinçai ensuite les lèvres, m’étonnant moi-même que j’aie pu déballer tout cela, à croire que lorsque je ne réfléchissais pas mes mots, j’étais pas mal plus efficace… Toutefois, cela n’était pas utile niveau soulagement, et je demeurai tendu, incapable de faire quoi que ce soit d’autre tant que je ne saurais pas à quoi m’en tenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MA PETITE VIE
PROFIL

MessageSujet: Re: ELYS ~ C'est nul d'être en froid alors on se voit et on discute...   

Revenir en haut Aller en bas
 

ELYS ~ C'est nul d'être en froid alors on se voit et on discute...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dormir sur le trottoir et y mourir de froid,"...SI JE SUIS ELU ..."
» Achats MAC au Sephora Champs Elysée et Rosny sous Bois
» Quizz froid..... :-)
» Salade de poulet froid à l'estragon
» L'histoire du Palais de l'Elysée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Beautiful Lie 2.0 :: Coconut Paradise Resort :: Aile C : Edgewater :: Parc-