AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Your brains, my charm and our collective good looks ... In one ♦ Kylah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Hakuna matata

MA PETITE VIE
PROFIL✿ Inscrit le : 03/11/2013
✿ Messages : 375
✿ Age : 28

MessageSujet: Your brains, my charm and our collective good looks ... In one ♦ Kylah   Ven 11 Juil - 16:26

Kyle & Micah
Can you imagine ? Your brains, my charm and
our collective good looks ... In one.


   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

   
Date du RP: Vendredi 11 Juillet 2014
   Lieu précis du RP: Devant l'hôpital, sur un banc.
   Moment approximatif de la journée: Début d'après-midi.
   Autres informations: Et PAAF, ça fait des chocapics :héé: 

_________________
Kylah
Je t'aime, ne remets jamais ça en question [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Dernière édition par Micahëlle J. Pittsbury le Ven 18 Juil - 9:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hakuna matata

MA PETITE VIE
PROFIL✿ Inscrit le : 03/11/2013
✿ Messages : 375
✿ Age : 28

MessageSujet: Re: Your brains, my charm and our collective good looks ... In one ♦ Kylah   Ven 11 Juil - 16:31

Kylah
Our baby. Can you imagine ? Your brains, my charm
and our collective good looks ... In one.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Il est presque dix heure du matin lorsque je me décide enfin à ouvrir les yeux. Je suis assise sur l’une des chaises du salon, et non blottie sous les couvertures de mon lit. Étonnée, je fronce les sourcils avant de me rappeler que je viens de passer une nuit affreuse. Depuis quelques temps, j’ai les nerfs en pelote mais a ça vient de s’ajouter des nausées. Il se pourrait que je sois simplement malade, mais je sais que c’est faux. Un mensonge éhonté qui m’aiderait seulement à me voiler la face. Je me lève et m’assois sur le canapé, me prenant la tête entre les deux mains. Plus d’un mois de retard dans mon cycle. Intérieurement, c’est la panique. Je ne sais pas quoi faire ni comment mon entourage va réagir. Je suis dans de beaux draps maintenant. « Il faut encore en être sûre. » me dis-je à moi-même. L'exprimer à haute voix ne me rassure pas vraiment, ça me conforte plutôt dans l’idée que je ne suis pas encore prête à affronter la réalité. De nouveau je me redresse et me dirige vers mon sac à main. Je fouille un peu avant de trouver l’objet de ma convoitise, qui n’est autre qu’une petite boite contenant un test de grossesse. Un vertige me prend, et je suis obligée de me tenir au comptoir de la cuisine américaine. Non, je ne suis pas prête. Mais je crois bien être obligée de le faire. Une grande inspiration m’aide à me ressaisir et à me donner le courage de rejoindre la salle de bain.

Ça va faire presque quinze minute que je suis assises devant ce test. Je n’ose même pas regarder le résultat ; et dès que j’essaye de trouver la force pour le faire, un sanglant m’échappe. C’est dans ces moments précis que l’on a besoin d’être entouré. Un colocataire ne me ferait pas de mal. Quoi que, j’aurais sûrement essayé de le virer … À quoi bon m’interroger sur une chose aussi insignifiante alors qu’il y a plus grave ? Par exemple, je ne sais pas si je suis sensée être heureuse ou triste de cette nouvelle. D’un côté, j’ai peur des conséquences. Les réactions des autres, les impacts que cela aura sur ma vie. Je ne sais pas si je suis prête à assumer entièrement le rôle de maman, ni même si je saurais en être une bonne. Il est peut-être encore trop tôt. Après tout, ma relation avec Kyle ne dure que depuis quatre mois. Mais d’un autre côté, je serais heureuse d’être la mère de son enfant. Je l’aime sincèrement, et cela en serait la preuve. Seulement, c’est là le seul point positif que je trouve dans cette histoire. Il est sans aucun doute le plus fort de tous, mais si le père de mon enfant refuse d’assumer et me rejette, j’en serais anéantie.

Positif. Voilà ce que m’indique le petit bout de plastique. Rien de plus. Sauf que j’ai besoin de savoir depuis combien de temps je suis … enceinte. Je ne peux pas rester là, dans l’ignorance. Alors je prends mes affaires et je pars, laissant le test sur la table. Je sors de l’hôtel et appel un taxi. Lorsque je raccroche, des larmes menacent de couler.

Me voici à l’hôpital, alors qu’il est midi passé. Chance incroyable, un médecin accepte de me prendre pour me faire passer quelques examens complémentaires. Ses paroles parviennent à me calmer, et même à me rassurer. Pourtant, je suis au bord de la crise de panique. Quelques minutes plus tard, je ressors de son cabinet. Je ne me sens pas de rentrer dans l’immédiat. Autant rester ici, et peut-être que les résultats arriveront rapidement, que ce sera un membre du personnel de l’hôpital qui me l’annoncera. Ainsi, je pourrais lui poser mes questions directement.

Je n’ai pas faim, mais je me force à prendre l’un des sandwichs du distributeur de l’établissement et à m’assoir dans un coin discret à l’extérieur pour le manger. Je suis toute tremblante et un air apeuré doit se peindre sur mon visage. En plus de tout cela, je suis complètement débraillée. Je n’ai pas pris le temps de remplacer mes vêtements froissés ni même de me maquiller. Heureusement que je ne connais pas grand monde ici …

_________________
Kylah
Je t'aime, ne remets jamais ça en question [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Dernière édition par Micahëlle J. Pittsbury le Sam 19 Juil - 19:19, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Danseur débutant de macarena.

MA PETITE VIE
Ma petite vie
Aux Bahamas depuis: octobre 2011.
Statut civil: en couple avec un bioutiful mikado.
Lieu de résidence: bungalow #003, résidence des employés dans l'aile C de l'hôtel.
PROFIL✿ Inscrit le : 20/10/2013
✿ Messages : 147
✿ Age : 33

MessageSujet: Re: Your brains, my charm and our collective good looks ... In one ♦ Kylah   Jeu 17 Juil - 21:50

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Refusé. Voilà ce qu’affiche en gros et rouge les résultats de mon test physique pour être de nouveau un pompier. Je suis déçu, totalement, mais pas vraiment surpris. A vrai dire, le test avait été un tel échec que je m’étais attendu à ce jugement. J’étais resté incapable de faire le moindre mouvement devant la simulation d’une maison en feu. J’avais eu l’impression d’entendre les hurlements de mon meilleur ami, bouffé par les flammes, réduit à l’état de cendre dans la souffrance la plus terrible qu’il puisse exister. Il était mort en héros. Seulement, je crois que je ne suis pas encore prêt à affronter des incendies, le principal cas dont s’occupe un pompier. Gros paradoxe.

Pour me consoler, puisque je suis en congé aujourd’hui et désirant rester un peu seul, je me rends jusqu’au glacier du centre-ville pour m’avaler la plus grosse glace qu’il m’est été donné de manger. Chocolat, vanille, sorbet fraise,  citron, mangue…Tout y passait. Avec un merveilleux coulis de chocolat noir & des noix de pécans. Assis au fond de la salle, je déguste mon délice sucré tout en griffonnant sur mon carnet à dessin. Les traits de mon meilleur ami apparaissent au fil des coups de crayon et ça me donne envie de sourire. Malgré tout ce temps, je n’ai rien oublié. Il me manque terriblement.

« Oh mon dieu, aidez-moi !» hurle quelqu’un. Je relève la tête et remarque une femme visiblement enceinte devant la porte des toilettes, une main sur son ventre, l’autre au niveau de son entrejambe. Je me jette presque sur elle pour lui porter secours. Dans ce genre de situation, tout le monde se fout de savoir si vous êtes médecin, pompier ou ambulancier, ils désirent juste de l’aide. Vous pourriez être un constructeur de chaise que ça reviendrait exactement au même. J’ordonne à quelqu’un d’appeler une ambulance. J’aide la future mère à s’asseoir puis lui montre comment gérer sa respiration. Elle me tient la main si fort que mes doigts blanchissent mais je ne lui en tient pas compte. Son air paniqué sur le visage m’inquiète. « Ce n’est pas le moment, c’est trop tôt. » lâche-t-elle. « Tout va bien aller, ne vous inquiétez pas. Il ne faut surtout pas pousser. » Les secours ne tardent pas à arriver et je les laisse prendre le relais. Je récupère mon carnet avant de rejoindre l’ambulance, dans laquelle je réussis à monter, à la demande de la jeune femme. « Heureusement que vous êtes là. » me dit-elle.

Une fois sur les lieux, je l’accompagne aussi loin qu’il m’est possible d’aller. Quand les médecins m’annonce que mon chemin s’arrête là, j’acquiesce et lâche la main moite de la future maman en la rassurant. Elle prend le temps de me remercier et ils disparaissent tous derrière les portes battantes. Je crois que c’est une des parties du métier qui me plaît le plus : la satisfaction de s’être rendu utile. Je passe une main sur mon front et me retourne pour rentrer. A l'extérieur, mes yeux s’arrêtent sur une silhouette que je connais par cœur. « Micahëlle ? » dis-je en m’approchant d’elle. Elle n’a pas l’air très bien. Je m’agenouille à sa hauteur et lui demande, inquiet. « Mais qu’est-ce que tu fais là ? Tu es blessée ?»


Dernière édition par A. Kyle Sullivan le Dim 17 Aoû - 22:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hakuna matata

MA PETITE VIE
PROFIL✿ Inscrit le : 03/11/2013
✿ Messages : 375
✿ Age : 28

MessageSujet: Re: Your brains, my charm and our collective good looks ... In one ♦ Kylah   Ven 18 Juil - 14:14

Kylah
Our baby. Can you imagine ? Your brains, my charm
and our collective good looks ...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Ce qui est malheureux lorsqu’on habite aux Bahamas, c’est qu’il fait toujours beau. Toujours. Il est rare de voir le moindre nuage sombre. Hormis les quelques tempêtes qui peuvent frapper l’île, le soleil rayonne constamment et le ciel reste continuellement bleu. Or, il y a une chose que j’adore et qui n’arrivera malheureusement jamais ici. Je trouve ça apaisant lorsque le temps s’accorde à nos humeurs. Ensoleillé quand notre vie est parfaite et nuageux lorsque les fausses notes viennent gâcher toute cette harmonie. Un peu comme dans les romans. Le reflet des émotions du personnage principal qui viennent atténuer ses peines en pensant que l’univers est avec lui et qu’ils pleurent ensemble toutes les tragédies qui le frappent. Mais là, le destin ne semble pas être avec moi.

J’emballe soigneusement le second sandwich avant de le poser à côté de moi. Vraiment, je ne peux rien avaler de plus. C’est déjà assez compliqué comme ça que de me battre contre les nausées qui me prennent d’assaut. J’ai l’impression d’être malade, alors que je suis tout bêtement enceinte. Ça me terrorise. Des frissons me parcours tant je suis frigorifiée. Puis la minute d’après, la sueur vient perler sur ma peau bouillante. Et puis ce sentiment de flottement qui ne me quitte pas. J’ai l’impression d’être droguée. Mes membres fourmillent. Je dois être d’une pâleur effrayante. Mes yeux sont plongés dans le vide. Je plane. Tout ça n’est pas réel, je suis en plein délire. Peut-être que ce n’est qu’un rêve, que je dors profondément. Mais je ne tarde pas à me persuader que c’est la réalité. « Micahëlle ? » me demande une voix bien trop familière. Une pointe d’inquiétude transperce à travers cette interrogation. Micahëlle … Même si c’est lui qui prononce mon prénom en entier et que venant de sa bouche ces syllabes me paraissent plus jolies, plus agréables à entendre, je ne supporte pas que l’on m’appelle comme ça. Cette formule me met toujours mal à l’aise tant cela me semble formel. Généralement, ce sont les membres de ma famille qui m’appellent ainsi. Et encore, seulement pour me reprocher quelque chose.

Kyle s’accroupit face à moi, de manière à ce que mon regard vide croise le sien sans efforts. « Mais qu’est-ce que tu fais là ? Tu es blessée ? » me demande-t-il encore plus inquiet. Les larmes menacent, et je détourne le regard. Je me sens fautive de ce qui se passe. Et ce sentiment de culpabilité m’oppresse et me ronge. J’ai l’impression de me liquéfier. J’aimerais tellement disparaitre. Je ne suis pas prête à affronter tout ça. Si je dis ces mots qui me brûlent la gorge alors même que je ne les ai pas encore prononcés, plus rien ne sera jamais plus pareil. Seulement, je ne veux pas changer ce conte de fée en tragédie. Non, je veux que tout reste parfait. Jusqu’au bout.

Je soupir, les yeux rivés sur un arbre. « Non, je n’ai rien … » dis-je en retenant un sanglot. J’ai l’impression d’être une enfant qui vient de faire une horrible bêtise et qui ne veut pas l’admettre. Je me frotte les yeux avant de retrouver son regard que j’avais essayé de fuir. Je fais mon possible pour lui servir mon sourire le plus crédible et lui demandes « Tu as mangé ? » d’un ton calme, presque maternel, tout en attrapant le sandwich laissé de côté. Je n’attends pas de réponse immédiate. Je sais très bien qu’il va comprendre que j’essaye de détourner son attention. Alors je lui demande « Qu’est-ce que tu fais ici ? » pour changer complètement de sujet. Je l’interroge du regard, dans l’espoir que cette question ne me sera pas retournée. Ce n’est pas le moment d’aborder le sujet. J’ai besoin de temps. Mais je n’en aurais pas indéfiniment.

_________________
Kylah
Je t'aime, ne remets jamais ça en question [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Danseur débutant de macarena.

MA PETITE VIE
Ma petite vie
Aux Bahamas depuis: octobre 2011.
Statut civil: en couple avec un bioutiful mikado.
Lieu de résidence: bungalow #003, résidence des employés dans l'aile C de l'hôtel.
PROFIL✿ Inscrit le : 20/10/2013
✿ Messages : 147
✿ Age : 33

MessageSujet: Re: Your brains, my charm and our collective good looks ... In one ♦ Kylah   Dim 17 Aoû - 22:27

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Voir Micah ici n’est pas le meilleur des endroits. Je ne sais pas du tout ce qu’elle fait là et j’ai bien l’intention de le découvrir. Est-il arrivé quelque chose à l’un de ses amis ? Je n’ose pas imaginer le pire, qui serait que Micah se trouve être malade et que je n'en sache rien. Ou tout autre chose. Quel est vraiment le pire quand la femme que l’on aime est concernée ? Je n’en ai absolument aucune idée. Alors j’attends qu’elle me réponde. Son regard fuyant et son air fatigué ne me rassure pas, loin de là. « Non, je n’ai rien … » dit-elle. Elle me sourit mais je n’y crois pas une seule seconde. Pense-t-elle vraiment que je ne connais pas son petit manège ?

« Tu as mangé ? » me demande-t-elle ensuite. Je lui prends doucement le sandwich des mains avant de le poser de l’autre côté sans rien dire. « Qu’est-ce que tu fais ici ? » Elle me donne l’impression d’être celle qui m’a surpris à l’hôpital. Je secoue la tête avant de rapidement résumer : « J’ai juste aidé une femme qui a prématurément perdu les eaux chez le glacier. » J’ai envie de la secouer et de la serrer dans mes bras en même temps. Je me contente de prendre ses mains et de les presser aussi fort que possible. « Et toi ? Qu’est-ce tu fais là ? » demandé-je en faisant semblant de ne pas avoir remarqué à quel point elle avait souhaité détourner mon attention. « Peux-tu me dire, s’il te plaît, Micah, pourquoi tu te trouves assise sur un banc devant l’entrée du service maternité et pédiatrique ? » ajouté-je en me rendant compte dans quelle aile de l’hôpital nous sommes.  Je me prépare à toute éventualité, bien sûr, mais ce n’est qu’un détail. Tout ce que je désire, c’est savoir la raison de la présence de ma petite amie ici. « Je t’en prie, ne me laisse pas m’inquiéter plus longtemps. » Elle sait très bien que je ne la jugerai pas, quoi qu’il arrive. Et plus les secondes passent, plus je pense au pire. Il n’y a qu’elle qui peut mettre fin à cette tension.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hakuna matata

MA PETITE VIE
PROFIL✿ Inscrit le : 03/11/2013
✿ Messages : 375
✿ Age : 28

MessageSujet: Re: Your brains, my charm and our collective good looks ... In one ♦ Kylah   Mar 26 Aoû - 21:12

Kylah
Our baby. Can you imagine ? Your brains, my charm
and our collective good looks ...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Maintenant que Kyle est avec moi, je ne peux plus profiter de ma solitude pour ruminer mes sentiments. Je ne peux pas me permettre de m’apitoyer sur mon sort devant lui. Non, je me dois de garder la tête haute et le sourire. Pour lui. Je n’ai pas envie de lui infliger ça, de le contraindre à porter un tel fardeau avec moi. Déjà que je ne m’en sens pas capable … Je sais bien que je vais être contrainte de tout lui avouer à un moment ou à un autre. Certes, pour moi le plus tard sera le mieux. Le temps que j’avale la pilule déjà, ce serait pas mal. Seulement j’ai le pressentiment qu’il ne m’en laissera pas le temps. Peut-être est-ce dû à son air inquiet, ou alors à ses questions qui révèlent son anxiété. J’essaye de le rassurer, et même de changer le sujet de notre conversation. Mais le grand brun n’est pas dupe. Lorsque je lui tends mon second sandwich, il a la délicatesse de le prendre et l’intelligence de le poser de l’autre côté. Je ne m’en vexe pas mais fait une seconde tentative de diversion en lui demandant ce qui me vaut sa présence ici. « J’ai juste aidé une femme qui a prématurément perdu les eaux chez le glacier. » me répond-t-il simplement. Ma lèvre inférieure tressaille et je serre les poings. Ses mains viennent rejoindre les miennes pour les presser à leur tour. Des larmes viennent brouiller ma vue. Je me sens encore plus responsable de ce qui arrive, et ça ne fait que m’effrayer encore plus. « Et toi ? Qu’est-ce tu fais là ? » me demande-t-il calmement. Il finit par ajouter avec plus d’insistance « Peux-tu me dire, s’il te plaît, Micah, pourquoi tu te trouves assise sur un banc devant l’entrée du service maternité et pédiatrique ? » ce qui m’oblige à le regarder droit dans les yeux. Le moment fatidique est arrivé. Mon cœur menace de sortir de ma poitrine et je ne sais plus quoi faire pour le calmer. « Je t’en prie, ne me laisse pas m’inquiéter plus longtemps. » me supplie-t-il. Sa voix me parait murmure et mes larmes coulent. Je ne veux pas de ça. Pas maintenant. Je suis avec lui depuis tout juste quatre mois, ce n’est pas le moment pour nous de devenir parents.

Des secondes de silence s’écoulent. Peut-être des minutes, le temps que j’arrête de sangloter. J’ai besoin de retrouver tout mon sang froid avant de lui assener la nouvelle. Je l’embrasse et me blottie contre lui, de manière à pouvoir observer sa réaction tout en me réconfortant par sa présence. « En fait … Je suis enceinte. » dis-je d’une voix qui ne semble pas être la mienne. Je ferme finalement les yeux, assez fort pour m’en donner mal à la tête, puis les rouvres timidement. Je commence à lui expliquer ce qui s’est passé, toujours d’un ton calme « J’avais des doutes, alors j’ai fait un test ce matin. Il était positif. Donc je suis venue ici pour en être sûre et savoir depuis combien de temps et … », puis je termine en sanglotant de nouveau « Ho Kyle, si tu savais comme je suis désolée … ».


_________________
Kylah
Je t'aime, ne remets jamais ça en question [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Danseur débutant de macarena.

MA PETITE VIE
Ma petite vie
Aux Bahamas depuis: octobre 2011.
Statut civil: en couple avec un bioutiful mikado.
Lieu de résidence: bungalow #003, résidence des employés dans l'aile C de l'hôtel.
PROFIL✿ Inscrit le : 20/10/2013
✿ Messages : 147
✿ Age : 33

MessageSujet: Re: Your brains, my charm and our collective good looks ... In one ♦ Kylah   Sam 20 Sep - 9:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
J’attends sa réponse avec appréhension. Elle ne répond pas tout de suite, réfléchissant sûrement à la manière de m’avouer ce qui la rend dans cet état. Je me sens prêt à tout encaisser mais ce n’est qu’une apparence. Si elle m’annonce qu’elle est malade, je sais que mon monde s’écroulera. Elle m’embrasse et je la laisse faire, profitant du contact. Par la suite, elle s’accroche à moi et je la serre tendrement, prenant place sur le siège à côté d’elle –après avoir poussé le sandwich un peu plus loin d’une main. « En fait … Je suis enceinte. » Mes yeux s’écarquillent tellement que j’ai l’impression qu’ils vont sortir de leurs orbites. Cependant, je ne dis rien, je la laisse m’expliquer la suite, trop bouleversé pour pouvoir penser ou dire la moindre chose cohérente. Nous avons toujours fait attention, pourtant. Quand avons-nous merdé ? « J’avais des doutes, alors j’ai fait un test ce matin. Il était positif. Donc je suis venue ici pour en être sûre et savoir depuis combien de temps et … » Un sanglot me sort de ma transe légère. C’est étrange, j’ai l’impression d’observer la scène de loin, incapable de vraiment réaliser ce qu’il nous arrive en cet instant. « Ho Kyle, si tu savais comme je suis désolée … » Son visage triste me brise le cœur. Je ne sais pas pourquoi elle s’excuse, un bébé se fait à deux. Je secoue la tête et l’embrasse sur les deux joues avant de la serrer un peu plus contre moi. « Calme toi, Micah. Ça va aller. » Nous sommes ensemble que depuis quatre mois, mais nous nous connaissons depuis plus longtemps. Peut-on considérer que cet enfant vient un peu trop tôt ? Peut-être. Mais plus j’y pense, mieux je digère la nouvelle. Micah va être la mère de mon bébé. Et à vingt-neuf ans, il est sans doute temps que je construise ma propre famille. « Je t’aime, mon cœur. » dis-je pour la rassurer. Je ne veux pas qu’elle se sente coupable. Il n’y a pas de culpabilité à avoir. « Et nous allons faire de bons parents, j’en suis certain. » Je ne sais pas si je suis prêt à être père. Est-ce qu’il est possible de l’être avant la naissance ? Je me pose un millier de questions, dont je doute avoir une réponse avant longtemps. Je l’embrasse doucement avant de coller mon front au sien, désireux d’apercevoir un sourire illuminer son visage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Hakuna matata

MA PETITE VIE
PROFIL✿ Inscrit le : 03/11/2013
✿ Messages : 375
✿ Age : 28

MessageSujet: Re: Your brains, my charm and our collective good looks ... In one ♦ Kylah   Ven 10 Oct - 11:52

Kylah
Our baby. Can you imagine ? Your brains, my charm
and our collective good looks ...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Ses lèvres ont le goût du réconfort, de la sécurité. Les perles salées venues s’encrer sur les miennes se mêlent à la douceur de sa bouche sucrée. Je me sens tout de suite beaucoup mieux dans ses bras, comme si, à nous deux, rien ne pouvait nous arriver. Seulement ses yeux me font entendre à quel point ma réponse lui importe. Il en a peur, parce qu’elle me concerne directement. C’est donc la preuve qu’il me trouve de l’importance, donc peu importe la nouvelle, il sera là pour me soutenir. Il ne m’abandonnera pas. Alors je croche le morceau, je vide mon sac et je me sens tout de suite plus légère. Mes explications me semblent interminables, un peu confuse, et finissent par faire remonter tous les remords qui m’avaient assaillis dès que j’ai su.

Kyle me serre un peu plus contre lui et m’embrasse sur les deux joues encore humides. Je respire profondément, dans l’espoir d’attraper la sérénité que son étreinte me transmet. Sa voix douce me calme, comme il le souhaite, même si dans le fond la zizanie règne toujours. Je le vois réfléchir, et j’ai l’impression de lire dans ses pensées. N’est-il pas trop tôt pour ça ? Je me suis posée la même question des centaines de fois depuis, et je n’ai toujours pas de réponses. « Je t’aime mon cœur. » me dit-il sur un ton si rassurant que ces mots suffisent à régler tous mes conflits intérieurs. « Et nous allons faire de bons parents, j’en suis certain. » ajoute-t-il avant de m’embrasser. Il accepte. Il ne me rejette pas malgré les conséquences de cette situation. Et cela suffit à me rendre heureuse.

Le père de mon futur enfant colle son front contre le mien. Ce contact me fait sourire, et je l’embrasse à mon tour en pensant à notre avenir. Une famille. Kyle et moi, parents d’un magnifique enfant. Peut-être une belle maison, avec un petit animal de compagnie, des voisins charmants, … Une vie de rêve que nous pourront entamer tous les deux, ici, à Nassau. « Je t’aime. » finis-je par lui répondre en me reculant légèrement de son torse pour l’observer amoureusement. Quel air niais doit se peindre sur mon visage … Mais peu importe, je nage dans le bonheur lorsque je plonge mon regard dans le sien.

_________________
Kylah
Je t'aime, ne remets jamais ça en question [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MA PETITE VIE
PROFIL

MessageSujet: Re: Your brains, my charm and our collective good looks ... In one ♦ Kylah   

Revenir en haut Aller en bas
 

Your brains, my charm and our collective good looks ... In one ♦ Kylah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» craquage Charm Pale (plus léger que prévu)
» Recherche d'une convention collective
» En attendant janvier (charm pale, mickey contractor)
» prediction entente collective
» Attentats du 23 juillet 2005 à Charm el-Cheikh

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Beautiful Lie 2.0 :: Nassau City :: Bay Street :: Premiers secours :: Hôpital-