AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 EMMAÏKE; je me sens comme une vierge des attractions à sensations fortes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Canard hors de l'eau.

MA PETITE VIE
Ma petite vie
Aux Bahamas depuis: depuis quatre ans.
Statut civil: en couple et maman.
Lieu de résidence: dans une maison sur pilots.
PROFIL✿ Inscrit le : 25/10/2013
✿ Messages : 84
✿ Age : 28

MessageSujet: EMMAÏKE; je me sens comme une vierge des attractions à sensations fortes.   Sam 28 Juin - 21:36





Maïke et
Emma
je me sens comme une vierge des attractions à sensations fortes.

Aujourd’hui, c’est journée avec la meilleure des belles demies-sœur. Excitée, Emma enfile son short en jean ainsi que son top blanc, embrasse son petit-ami Maël ainsi que Monroe et Candice, ses enfants, et part en direction de la maison de son amie. Si elle est si excitée, c’est parce qu’aujourd’hui elles ont prévu une journée sans leurs enfants, leur permettant ainsi de faire toutes les attractions violentes qu’elles ne peuvent faire avec eux. Elle aime ses enfants, plus que tout, mais disons que depuis qu’ils sont là, elle a dû remplacer les attractions à sensations fortes par les tours en camion de pompier où elle n’arrive qu’à rentrer qu’une fesse, les bouteilles de vin et autre alcool par des bouteilles de jus d’orange, car maintenant que Candice est plus grande, elle commence à réussir à se servir dans le frigo, et l’idée que sa fille se prenne une cuite à pas encore 3 ans n’enchante pas vraiment la blonde et son chéri. Néanmoins, il faut relativiser. En effet, ne pas avoir d’alcool dans le frigo ne pourris pas les journées d’Emma, même si elle a toujours apprécié un petit verre de vin pour décompresser, cependant, le fait de devoir visiter le monde de Mickey sur le dos de Donald tout en faisant du 2km/h l’agace, elle qui aimait par-dessus tout les sensations fortes. Perdue dans ses pensées, elle met un moment à réaliser qu’elle est passée devant la maison de Maïke depuis quelques minutes déjà. Devant faire demi-tour, elle choisit l’allée de garage la plus large afin de ne pas érafler sa voiture et fit son affaire. Elle salua le vieux monsieur, visiblement le propriétaire de ladite allée, qui s’étonnait de voir quelqu’un se garer chez lui, et retourna sur ses pas. Une fois devant la bonne maison, elle alla frapper, et attendit que son amie réponde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

FONDATRICE ϟ Crazy is my middle name.

MA PETITE VIE
Ma petite vie
Aux Bahamas depuis: Septembre 2006
Statut civil: Mariée au plus beau des hommes et maman de la plus belle des marmailles qui peut exister. James, Lexie, Christopher, Everleigh & P'tit Gourou, vous êtes toute ma vie. ♥
Lieu de résidence: 2305 Sandyport Drive, Cable Beach
PROFIL✿ Inscrit le : 08/10/2013
✿ Messages : 2703
✿ Age : 30

MessageSujet: Re: EMMAÏKE; je me sens comme une vierge des attractions à sensations fortes.   Sam 5 Juil - 2:23

Emmalee & Maïke
Je me sens comme une vierge des attractions à sensations fortes
Passer une journée d’attractions, c’était une activité super. Passer du temps avec ma belle-demie sœur entre filles, sans les enfants, c’était encore mieux. Dans ce cas, pourquoi avais-je encore quelques appréhensions concernant cette fameuse journée que nous avions prévu depuis un petit moment déjà ? Parce que blonde comme j’étais, je n’avais pas voulu gâcher l’enthousiasme d’Emmalee en lui annonçant que certains manèges ne me seraient peut-être pas permis pour le moment. Enfin, c’était ce que je pensais, puis je tentais constamment de me convaincre du contraire, me disant que lorsque j’avais appris à James que j’étais enceinte pour la seconde fois, nous étions au parc d’attractions, et pour souligner la chose, nous avions fait un des pires – ou meilleurs, selon les perceptions – manèges sur place, et je m’en étais plutôt bien sortie. Heureusement, cette technique pour me convaincre fonctionna, puisque le matin venu, tandis que je préparais les enfants à aller à la garderie, compte tenu que James travaillait, je me sentis d’attaque à aller au parc d’attractions et passer une super journée avec la demi-sœur de mon mari. Sitôt que toute ma famille fut partie, j’allai me préparer, enjouée, pour aller au parc. Toutefois, une fois que je fus dans ma chambre, je me rendis compte que cela faisait si longtemps que je n’étais pas sortie avec les enfants que je ne savais pas quoi prendre. Devais-je prendre un sac banane avec le nécessaire ? Non, je trainais même pas ça avec les enfants. Quoique… Ça pourrait être particulièrement pratique, vu que je n’avais rien à trainer ou presque… Je secouai alors la tête, me rendant compte que ça ne me réussissait pas, ne pas devoir préparer plein de trucs ! Finalement, je pris un sac qui pouvait faire un sac à dos, mais pas trop énorme, et lorsque j’eus terminé de le remplir – un peu trop quand même – je finis de me préparer. Je me déclarais tout juste prête à partir lorsque j’entendis frapper à la porte. Je dévalai alors les escaliers, puis j’allai ouvrir la porte, offrant un large sourire à ma belle-demie sœur et lui disant, un peu trop enjouée : « Salut ! Comment tu vas ? Alors, t’es prête à y aller ?! »

_________________
YOU RAISE ME UP ♥️
Je sais maintenant que chaque mètre parcouru depuis mon premier pas me rapprochait de toi. Nous étions destinés l'un à l'autre. ♥️ - Nicholas Sparks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beautiful-liev2.forum-canada.com
avatar

Canard hors de l'eau.

MA PETITE VIE
Ma petite vie
Aux Bahamas depuis: depuis quatre ans.
Statut civil: en couple et maman.
Lieu de résidence: dans une maison sur pilots.
PROFIL✿ Inscrit le : 25/10/2013
✿ Messages : 84
✿ Age : 28

MessageSujet: Re: EMMAÏKE; je me sens comme une vierge des attractions à sensations fortes.   Dim 13 Juil - 21:51





Maïke et
Emma
je me sens comme une vierge des attractions à sensations fortes.

L’accueil de Maïke fit plaisir à Emma, qui ne put se retenir de sourire comme une enfant, ne pouvant retenir sa joie de se remettre dans le bain comme lorsqu’elle était encore insouciante. Elle s’écarta pour laisser passer Maïke, et lui répondit : « - Ca va super, et toi ? ». Elle commença à marcher vers sa voiture, insinuant qu’elles prenaient la sienne puisqu’elle était sortie, prête à l’usage. Elle ne prit même pas la peine de demander son avis à Maïke, considérant que c’était évident. Une fois dans la voiture, elle sourit et dit « - Je suis complètement seule sur ce coup où toi aussi tu redoutes les attractions à sensations fortes ? ». Emma avait beau être une tête brûlée, elle redoutait toujours de se mettre à vomir, ou pire, faire un malaise dans une attraction, et passer pour ces filles qui se surestiment à fond. Surtout quand on sait que depuis qu’elle était avec Maël, elle n’avait pas eu l’occasion de recommencer, sachant que lorsqu’ils allaient ‘aux manèzes’, comme Candice le disait, les enfants étaient avec eux. Les deux jeunes étant tout de même un peu responsables, ils ne se voyaient pas confier Monroe à Candice et aller s’amuser. Surtout que cette idée ne leur était jamais venue à l’esprit, et heureusement ou ils risquaient d’avoir les services sociaux sur le dos en moins de deux minutes. On pouvait dire d’eux qu’ils étaient jeunes pour être parents – après tout, Maël n’avait même pas la majorité internationale - , mais ils n’en étaient pas pour autant irresponsables. C’est pourquoi, malgré ses airs tous joyeux et pimpants, Emma était loin d’être sûre d’elle sur ce coup. Depuis que l’idée du parc avait été lancée, elle ne pouvait pas s’empêcher de tester son estomac dès qu’elle en avait l’occasion, à savoir lorsqu’elle passait sur des dos d’ânes en voiture, ou tout plein de conneries comme ça. C’était du Emma tout craché : paniquer tellement qu’elle en arrive à faire des choses ridicules. Et ça, rien ni personne ne pourrait le changer, même si elle se fichait d’elle-même lorsqu’elle tentait de provoquer le plus de secousses possibles en voiture pour voir si elle allait vomir ou être contente. Cette fois-là, tout ce qu’elle avait failli faire, c’est abîmer la voiture, parce que tout ce qu’elle avait ressenti c’était le bas de caisse de la voiture qui avait frotté et ses amortisseurs qui avaient pris un coup dont ils se seraient passés. Bien sûr, elle n’en avait pas parlé à Maël préférant prétexté qu’elle s’était garée un peu près du trottoir pour justifier le bas de caisse, quant aux amortisseurs, elle aurait été étonnée s’il s’en était rendu compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

FONDATRICE ϟ Crazy is my middle name.

MA PETITE VIE
Ma petite vie
Aux Bahamas depuis: Septembre 2006
Statut civil: Mariée au plus beau des hommes et maman de la plus belle des marmailles qui peut exister. James, Lexie, Christopher, Everleigh & P'tit Gourou, vous êtes toute ma vie. ♥
Lieu de résidence: 2305 Sandyport Drive, Cable Beach
PROFIL✿ Inscrit le : 08/10/2013
✿ Messages : 2703
✿ Age : 30

MessageSujet: Re: EMMAÏKE; je me sens comme une vierge des attractions à sensations fortes.   Jeu 24 Juil - 15:41

Emmalee & Maïke
Je me sens comme une vierge des attractions à sensations fortes
« Je ne pourrais pas me porter mieux ! » fut la réponse que je fis à l’adresse de ma belle demie sœur, lui servant un grand sourire en même temps, peut-être même un peu trop grand, comme si je voulais me convaincre que tout irait bien une fois dans ces manèges terrifiants, et que je ne serais pas prise de nausées. Enfin, ça, j’en étais moins convaincue, parce que me lever trop rapidement du lit le matin pouvait me donner le haut-le-cœur actuellement. C’était ainsi, je le savais parfaitement, et je ne pouvais pas y faire grand-chose, sauf peut-être ne pas m’apitoyer sur mon sort lorsque je me retrouvais à la salle de bains pour la énième fois de la journée. C’était la même chose pour aujourd’hui; je me disais que si jamais je n’y pensais pas, si jamais je me disais, pendant un instant, que je n’étais pas enceinte – ce qui était ironique, vu le nombre de mois pendant lesquels j’avais attendu ce moment – peut-être que tout irait bien. Je l’espérais, en tout cas, parce que je ne voulais certainement pas gâcher la journée d’Emmalee, qui semblait aussi surexcitée que moi à l’idée d’aller au parc d’attractions sans enfants. Enfin, c’était ce que je croyais, jusqu’à ce qu’elle me demande si je redoutais les manèges à sensations fortes, tout comme elle, apparemment. Je perdis légèrement mon sourire pendant une seconde, et finalement, toujours dans l’idée de ne rien gâcher, je finis par lâcher : « Non, t’es pas seule… » mais je marquai une pause après ce propos. Devais-je lui dire mes réticences ? Non, pas maintenant, ce serait trop moche de le faire là, tout de suite. Je choisis finalement de hausser les épaules, puis lui dire : « Mais ça va aller, on est guerrières, on a déjà fait ça avant, on peut le faire encore ! » En effet, avant aujourd’hui, j’étais allée à plusieurs reprises au parc d’attractions, et plus jeune, j’étais toujours celle qui voulait essayer absolument tous les plus gros manèges de la place, qu’importe si je devais attendre dix minutes ou une heure pour y monter. Les choses avaient grandement changé depuis ce temps, je le savais parfaitement, mais justement, le but de cette journée était de retrouver ce besoin d’adrénaline d’adolescente. Après, restait à voir si ça allait fonctionner. Pour le savoir, il faudrait partir, et même si je m’étais déclarée prête ne serait-ce que quelques minutes auparavant, un truc vint alors me chicoter pendant une minute, et sans que je sache contrôler mes paroles, je dis : « Dis, tu crois que ce serait plus pratique si je prenais un sac-banane pour la journée ? », regardant Emma’, le plus sérieusement du monde.

_________________
YOU RAISE ME UP ♥️
Je sais maintenant que chaque mètre parcouru depuis mon premier pas me rapprochait de toi. Nous étions destinés l'un à l'autre. ♥️ - Nicholas Sparks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beautiful-liev2.forum-canada.com
avatar

Canard hors de l'eau.

MA PETITE VIE
Ma petite vie
Aux Bahamas depuis: depuis quatre ans.
Statut civil: en couple et maman.
Lieu de résidence: dans une maison sur pilots.
PROFIL✿ Inscrit le : 25/10/2013
✿ Messages : 84
✿ Age : 28

MessageSujet: Re: EMMAÏKE; je me sens comme une vierge des attractions à sensations fortes.   Ven 1 Aoû - 16:08





Maïke et
Emma
je me sens comme une vierge des attractions à sensations fortes.

Le sourire de sa belle demi-sœur ne rassura pas vraiment Emma, qui ne sut pas comment elle devait le prendre, néanmoins, elle se doutait qu’elle n’était pas vraiment seule à être en mode gros flippe en ce moment-même. Sa prédiction fut confirmée puisque Maïke confirma quelques minutes plus tard qu’elle aussi n’était pas tout à fait tranquille à l’idée de retourner dans les attractions à sensations fortes. Emma ne savait pas trop comment réagir, à savoir si elle devait être contente de ne pas être seule, ou si elles devaient prévoir plutôt de faire des attractions toutes douces faites pour les enfants, au risque de se ridiculiser totalement. Mais au moins, elles se seraient ridiculisées à deux. Elle était perdue dans ses pensées à se demander si elle allait avoir l’estomac assez attaché pour faire ça, se mettant presque à redouter cette journée qu’elle attendait depuis si longtemps. Cependant, elle fut coupée dans ses pensées par Maïke qui posa une question à laquelle elle ne s’attendait pas. Elle regarda Maïke, perplexe avant de lui dire : « - Mais… Mais c’est moche… ». Elle laissa couler un instant, avant d’ajouter : « - Et on n’a pas besoin de tétine de rechange, si ? ». Elle se sentit stupide de demander ça, sachant pertinemment que Maïke et elle n’avaient pas besoin de tétine lorsqu’elles pleuraient, et ce même après des attractions qui lui auront retourné l’estomac. Surtout qu’elles auraient l’air encore plus ridicule avec leurs sucettes dans la bouche après avoir pleuré comme des bébés dans un mini-wagon. Cependant, autre chose vint à l’esprit d’Emma qui ne put s’empêcher de demander : « - Tu penses qu’il vaut mieux manger quoi, quelque chose de lourd ou du lait ? ». Elle se rendait compte que sa question était stupide, mais elle savait réellement pas ce qu’elle devait manger, et dans l’esprit d’Emma, son ventre occupait toutes pensées, ce qui justifiait qu’elle en ait fait son métier. Ainsi, elle pouvait se goinfrer avec son métier comme excuse. La belle vie, selon elle. Elle se souciait de ses kilos, mais désormais, elle avait l’excuse de son fils, né il y a quelques temps déjà. Certaines faisaient du sport pendant des jours suite à leur grossesse, Emma, elle avait vu ça comme un signe du destin pour manger sans scrupules. On ne s’improvise pas gourmande en quelques jours. Ou grosse vache, aussi, ça correspondait bien. Toujours est-il que la petite blonde paniquait tellement qu’elle en était au point de poser des questions stupides. Elle se rassura en se disant qu’elle était avec Maïke, et que les deux jeunes femmes n’avaient jamais été très sérieuses, elles n’étaient donc pas à une journée près.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

FONDATRICE ϟ Crazy is my middle name.

MA PETITE VIE
Ma petite vie
Aux Bahamas depuis: Septembre 2006
Statut civil: Mariée au plus beau des hommes et maman de la plus belle des marmailles qui peut exister. James, Lexie, Christopher, Everleigh & P'tit Gourou, vous êtes toute ma vie. ♥
Lieu de résidence: 2305 Sandyport Drive, Cable Beach
PROFIL✿ Inscrit le : 08/10/2013
✿ Messages : 2703
✿ Age : 30

MessageSujet: Re: EMMAÏKE; je me sens comme une vierge des attractions à sensations fortes.   Jeu 14 Aoû - 1:04

Emmalee & Maïke
Je me sens comme une vierge des attractions à sensations fortes
Je réalisai à quel point ma question était stupide un peu trop tard, soit quand je l’eus posée et qu’Emmalee me dit que les sacs banane, c’était plutôt moche. Je fis alors une petite moue à la fois embêtée et approbatrice, parce que même si poser la question signifiait que j’avais songé à en apporter un, il n’en restait pas moins qu’elle avait raison; c’était plutôt moche, et qui sait, peut-être que le bébé que je portais n’aimerait pas ça et déciderait de me faire payer en doublant mon taux de nausées si jamais j’avais finalement le courage de faire un gros manège pendant la journée. Me résignant alors à l’idée de ne pas en apporter un, je dis : « Ouais, c’est vrai… » À cet instant, je voulus alors dire que nous pouvions quitter pour nous y rendre, histoire de ne pas poser d’autres questions ou pire encore, ne pas y aller parce que nous n’en avions plus envie, que nous serions peut-être mieux en pantoufles et en pyjama devant un film de filles, mais ma belle demie-sœur m’interrompit en me posant une question à son tour, question qui me laissa un peu confuse, puisque je ne savais pas si je devais éclater de rire où lui répondre sérieusement. Il fallait avouer que sa question était plutôt marrante, mais vu le sérieux que je trouvais dans son visage, je n’osais pas éclater de rire de peur de la vexer. Je préférai alors lui dire, sur un ton un peu détaché, à mi-chemin entre le sérieux et la plaisanterie : « Je ne crois pas que ce soit nécessaire, Emma’. » avant d’esquisser un petit sourire. En fait, mine de rien, sa question avait un petit quelque chose de mignon, si je pouvais le dire ainsi. Enfin, n’importe qui aurait trouvé ça pathétique, mais entre mamans, on se comprenait. En fait, je pensais maintenant que ni l’une, ni l’autre, nous avions perdu l’habitude de quitter la maison et sortir dans les enfants, et du coup, on se trouvait tant dépourvues de choses à apporter qu’on ne savait pas trop quoi prendre, si ce serait assez. En tout cas, c’était mon cas, et je l’avais réalisé toute la matinée, mais j’avais maintenant la quasi-certitude que c’était pareil pour Emma’ , vu la question qu’elle venait de poser. Attendant de voir si elle en avait d’autres, je fus surprise qu’elle m’en pose une autre, qui n’avait pas de lien avec les enfants, mais qui se trouvait à être quelque chose qu’on se demandait rarement avant d’aller au parc d’attractions. Pendant un instant, l’envie me passa de lui dire que pour ma part, je m’en moquais un peu, puisque peu importe ce que je mangerais, je serais malade à un moment où un autre, et ça n’aurait rien à voir avec la nourriture ou les manèges, mais sachant que ce n’était peut-être pas la chose à faire, je préférai lui dire : « Je ne sais pas, fais un entre-deux ? Ou bien on verra ce qu’ils proposent là-bas ? » Je me doutais bien que nous n’aurions pas nécessairement droit à de la grande gastronomie au parc, mais si je me souvenais bien de ce qui s’y trouvait, nous pourrions très bien trouver de quoi nous sustenter assez facilement, et là, c’était, encore et toujours, si nous décidions à quitter la demeure pour y aller une bonne fois pour toutes. D’ailleurs, tout de suite après, je me surpris à insister un peu, affirmant : « Alors, on y va, ou bien on reste plantées ici !? », riant doucement pour faire savoir que je n’étais pas fâchée, simplement contente de passer la journée avec Emmalee, entre filles.

_________________
YOU RAISE ME UP ♥️
Je sais maintenant que chaque mètre parcouru depuis mon premier pas me rapprochait de toi. Nous étions destinés l'un à l'autre. ♥️ - Nicholas Sparks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beautiful-liev2.forum-canada.com

Contenu sponsorisé

MA PETITE VIE
PROFIL

MessageSujet: Re: EMMAÏKE; je me sens comme une vierge des attractions à sensations fortes.   

Revenir en haut Aller en bas
 

EMMAÏKE; je me sens comme une vierge des attractions à sensations fortes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je me sens comme si j'étais rien :((
» Les animaux ne sont plus considérés comme des biens meublés
» ça ne se passe pas comme je voulais...
» Roch Voisine - Comme j'ai toujours envie d'aimer
» le Théatre des Sens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A Beautiful Lie 2.0 :: Nassau City :: Cable Beach :: Parc d'attraction-